XALIMANEWS: L’Iceberg PDS continue de fondre sous le double effet de la perte du pouvoir  et la fournaise de la personnalité bouillonnante de son secrétaire général  Abdoulaye Wade.

Nul n’est dupe, sa refonte des instances du parti ne vise point  une modernisation de celles-ci, mais la mise à l’écart de son  coordonnateur Oumar Sarr qui ne fait plus mystère  de sa volonté d’être khalife à la place du khalife.

Un crime de lèse-majesté, puisque le trône  est   réservé  à son fils Karim wade.

Le départ de Oumar Sarr et de ses partisans serait donc inéducable  et ferait suite à celui  de Madické Niang à la veille des élections présidentielles du 24 février dernier.

Maitre Abatalib Gueye, cadre du PDS et proche de  Madické Niang  ne cache pas son dépit.

Il s’est épanché dans le journal Sud Quotidien :

« C’est une décision qui donne raison à ceux qui disent que le Pds est le parti de Me Wade. C’est lui qui décide de tout. Que prépare t-il ?  Parce qu’à son âge, il devrait laisser le soin du parti à ceux qui sont dans son parti, qui ont un futur, parce qu’il a fait son temps. Il n’ y a plus d’adhésions au sein du Pds, il n’y a que des débandades et des démissions et ça se rétrécit.  Il garde la place pour Karim Wade qui n’a même pas le courage  de venir au Sénégal assumer tout ce que les gens ont assumé pour lui.  Ce qui implique de venir courir les risques possibles. Mais s’il se dit que j’attends jusqu’à ce qu’il ait risque zéro pour venir, il ne fera pas un bon exemple. Son père s’est battu plus de 20 ans et a été emprisonné combien de fois pour arriver là où il est ? »

1 Commentaire

  1. M° Abatalib Guèye qui, après avoir essayer en vain d’être enrôlé dans Benno Bok Yakaar s’attaque maintenant aux Wade pour se faire remarquer par le président Macky Sall. Le PDS est un parti politique comme tous les autres partout dans le monde démocratique, il vit des moments de restructuration organisationnelle qui ne plairont pas à tout le monde. Abatalib est libre d’avoir fait le choix de s’éloigner de ce parti, qu’il nous fiche la paix !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here