Karime-Wade

« Qu’on ne me parle plus du Plan Takkal ! Il n’existe plus. On l’a déjà tué ». Ces mots sortent de la bouche de l’initiateur de ce plan, Karim Wade qui indique que la première phase du Plan Takkal devait se terminer en décembre. L’ancien ministre de l’Energie qui remarque que le gouvernement actuel qui avait décrié ce plan qui s’appuyait sur la location de groupes continue pourtant d’opérer de la même manière, soutient que Macky Sall a hérité d’un pays sans délestage.

 Pestant que les nouvelles autorités « ne savent rien de la deuxième phase du Plan Takkal, ne comprennent rien si ce n’est s’acharner sur nous », le fils de l’ancien président de la République qui s’autoproclame messie dans les colonnes du quotidien « L’As », se glorifie « je suis le seul à connaitre le mécanisme de financement de ce plan ».

L’As

3 Commentaires

  1. Voilà qui est clair maintenant. Et c’est çà la magouille ,car même les techniciens et conseillers ne sont pas au courant du montage de ces dossiers.
    Rien que pour ces propos on doit te coffrer à vie.

Réagissez à cet article