XALIMANEWS-Le palais de Kensington, à Londres, résidence du prince William,de son épouse Kate et de leurs deux enfants, a annoncé lundi 4 septembre que la duchesse de Cambridge, est enceinte de son troisième enfant.

 Et un de plus à table! La famille du prince William va encore s’agrandir avec l’arrivée d’un troisième enfant, a annoncé ce lundi le palais de Kensington, à Londres. William fera donc mieux que ses parents, le prince Charles et feue Diana, qui avaient eu deux enfants seulement. Kate Middleton s’épanouit pleinement dans son rôle de mère. En dépit de ses deux premières grossesses, difficiles, elle a consenti à remettre un bébé en route, pour le plus grand bonheur de son époux William. «La Reine et les membres des deux familles sont ravies», précise le communiqué officiel diffusé ce matin.

Après le prince George et la princesse Charlotte, nés respectivement en juillet 2013 et mai 2015, il s’agira du troisième enfant pour le duc et la duchesse de Cambridge. Le couple princier est apparu en public la semaine dernière, à l’occasion du 20ème anniversaire de la mort de Diana, décédée dans un tragique accident de la route, sous le pont de l’Alma, à Paris.

«Comme pour ses deux précédentes grossesses, la Duchesse souffre d’hyperemesis gravidarum, peut-on en outre lire dans le communiqué du palais de Kensington. Son altesse royale ne pourra pas se rendre au déplacement prévu au Hornsey Road Children’s Centre à Londres aujourd’hui.»

Cette troisième grossesse de Kate révèle l’excellente santé de la monarchie britannique en ce moment, alors qu’ailleurs, en Espagne en particulier, la monarchie est chahutée. Les Britanniques, qui ont choisi avec le Brexit de tourner le dos aux institutions européennes, se reconnaissent plus que jamais dans leur famille royale.

Une rumeur insistante faisait état dernièrement d’une possible première grossesse de Pippa Middleton, la sœur de Kate. Nul doute que les deux sœurs seraient ravies d’attendre un enfant ensemble, mais pour l’heure, il n’y a pas eu de confirmation officielle de la grossesse de Pippa.

L’illustré

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Un cas royal de grossesses rapprochées. Mais cela ne sera pas dit. L’accent est mis ailleurs. C’est aux africaines qu’il faut reprocher les grossesses rapprochées. Et d’ailleurs une petite enquête permettrait facilement de comprendre que les grossesses rapprochées sont une tradition des familles royales européennes.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here