XALIMANEWS : En réponse au Président de la République, qui selon lui serait derrière sa détention, Khalifa Sall s’est voulu clair. « Je n’accepte pas et je n’accepterai jamais que la démocratie, et à travers elle le vote des Sénégalais soit muselé », a-t-il fait savoir.
Ainsi, il invite « les Sénégalaises et les Sénégalais à refuser que le seul choix qui leur soit donné soit celui de la perpétuation du régime actuel, à défendre la volonté souveraine du peuple et à faire entendre leurs voix qui, elles seules, doivent décider de l’avenir de notre pays. Je veux m’engager à vos côtés pour construire cet avenir commun ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here