XALIMANEWS : Le député maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall continue de faire l’actualité .Toujours emprisonné au niveau de la prison de Rebeuss, Khalifa continue toujours son combat au niveau de la cour d’appel.
Mais, en attendant la réouverture de son procès prévu ce 09 juillet 2018, il semblerait que Khaf subit un mauvais traitement au niveau de la prison. Ainsi un de ses proches dénonce le fait qu’il ait été interdit de prière, ce qui constitue une entrave à sa religion. Le message d’un de ses fidèles lieutenants traduit leur désarroi :
C’est un musulman attaché à sa religion qui accomplit de manière assidue les cinq prières quotidiennes obligatoires
Cependant on se rend compte de plus en plus cette volonté des autorités d’empêcher KHALIFA SALL de s’acquitter à l’un des 5 piliers de l’islam le plus fondamentale la Prière
Il ne doit pas assister à la prière de vendredi il a été interdit d’assister à la prière de L’ EID AL FITR appelé KORITÉ
La mosquée est un lieu de prière et de culte et tous les musulmans ont le droit d’y accéder
Nous condamnons jusqu’à la dernière énergie cet acte ignoble digne des juifs d’Israël
Vous vous empressez de monter au créneau pour défendre l’islam vous les administrateurs de la religion qui pour un oui ou non vous faites sortir des musulmans de la religion
Voilà une occasion de nous montrer votre loyauté envers Allah.
Au Sénégal le Député Maire de la ville de Dakar injustement accusé et emprisonné est interdit d’accéder à la mosquée les jours de korité Tabaski et vendredis.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here