XALIMANEWS : La Convergence des Jeunesses Républicaines (COJER) nationale déplore le débat alimenté et entretenu par l’opposition sénégalaise sur la candidature de Karim Wade à l’élection présidentielle du 24 février 2019, nous rapporte senego. La Cojer est d’avis que le nom candidat du Parti démocratique sénégalaise (Pds) « ne figure, nulle part, sur les listes électorales ».

Pour la Cojer nationale « c’est vouloir insulter l’intelligence des citoyens sénégalais, que de penser confier les rênes du pouvoir à leur bourreau inextinguible. En sus, c’est fouler au pied les principes rudimentaires qui doivent guider tout candidat au fauteuil présidentiel que de tenter d’imposer un prétendant dont le nom ne figure, nulle part, sur les listes électorales. Comme a eu à le souligner le ministre de l’Intérieur, Karim Wade loge à la même enseigne que des milliers d’autres compatriotes anonymes », lit-on dans un communiqué de Thérèse Faye Diouf et ses camarades.

Les jeunesses républicaines pensent que le PDS et ses alliés sont, aujourd’hui, envahis par une peur … bleue. « Les Libéraux se savent vaincus d’avance et de ce fait, ils commencent à emboucher la trompette de la dénonciation pour justifier, déjà, leur prochaine déconfiture post-24 février 2019. Qu’ils sachent qu’il y aura bel et bien élection et que la force publique sera ferme en ce point. Rien ne l’ébranlera ! Que nenni ! », renchérissent-ils.

Pour eux, Karim Wade ne constitue aucun obstacle pour Macky Sall, qui « a fini de montrer ses preuves sur toute l’étendue du pays ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here