Il n’existe plus de journaliste digne de ce nom au Sénégal. Il n’y a qu’à voir les Ameth Aydara, Ngagne Ndiaye, etc. plus reconnus que les “journalistes professionnels” pour savoir que le journalisme souffre au Sénégal. Il y a tout de même des journalistes exceptionnels.
Par contre, quel organe de presse ne reçoit d’ailleurs pas une part de l’enveloppe dite : « Aide à la Presse » ?! Il va falloir les lister et préciser combien touche chacun d’entre eux ?! J’en sais quelque chose. Les rendre publique est une mesure à prendre pour savoir que ce n’est pas de l’aide mais une CORRUPTION BIEN HUILÉE !!!
Pourquoi « aider » des organes de presse qui gagnent des centaines de millions de bénéfices par an qui laissent des ardoises fiscales s’accumuler d’année en année (un des moyens de chantage du régime suivant les traces du précédent) ?!
Pourquoi le nouveau code de la presse est toujours bloqué depuis son annonce ?! Hum ?! Du ngeen ko wax ?!
Qui disait que le Sénégal a « une presse poubelle » ?! N’est-ce pas Macky Sall ?! Oubliez-vous déjà celà depuis que le montant de l’enveloppe a augmenté ?! Qui est amnésique ?! Tout le monde sait que le Sénégal compte de journalistes reconnus comme intègres mais très peu. D’ailleurs, les organes de presse n’en veulent pas trop pcq ils ne rapportent pas d’argent à leurs patrons propriétaires de ceux-ci, affiliés aux politiciens. Du coup, ils prennent le large pour mener avec autonomie ce metier mais seulement, ceux qui maîtrisent le métier et ont du talent dans l’une des activités du journalisme (écrire ou communiquer) osent risquer cela sans moyen.
Da mani, il n’y a plus de journalistes dignes de ce nom mais des commentateurs officialisés « journalistes » surtout prébendiers télécommandés par le monde politicien et celui des hommes d’affaires avec des enveloppes, des Wari et Joni-joni, les uns plus nuls que les autres en plume comme dans le verbe. Peu arrive à convaincre encore moins séduire ou même instruire ceux qui les suivent. Il n’y a qu’ici qu’au Sénégal qu’on paie de l’argent à chaque journaliste pour qu’ils couvrent une conférence de presse sans garantie que le message du point presse puisse passer à leur une, sauf si peut être c’est une conférence de presse de l’état qui paie mieux en commençant par l’enveloppe dite « aide à la presse » ou les annonces comme pour le Sketch du soi-disant #CMU, joué par une bande de comédiens affiliés à une télé privée d’un ministre conseiller et diffusé que par cette dernière. Un ami me dit parce que leurs patrons ne leur paient pas assez et les rendent ainsi misérabilistes pour mieux les exploiter. Ku ci amoul dignité dee na ! Pas de tabou, déballons !
On les compte sur les doigts les journalistes libres ou qui comprennent même les Deals par exemple dans l’affaire #Petrotim malgré les explications répétées de cette affaire par plusieurs voix. C’est pareil parmi les politiciens même de l’opposition. Il y en a parmi ces derniers, tu as juste envie de les gifler lorsqu’ils se prononcent dessus par pure parresse de faire des recherches sur ce sujet ou une incapacité à comprendre le fond du sujet. Veulent-ils (ces journalistes qui chialent comme des gamins pour un critique qu’ils forcent à généraliser) y comprendre quelque chose d’ailleurs au vu de ce tuyau dit « aide à la presse » qui leur est branché, leur distribuant selon les organes de presse les plus serviteurs et favorables au régime ?! Quand je pense qu’Al #Maktoum disait des journalistes que « Ils sont les prophètes des temps modernes. », j’ai envie de gerber en regardant la presse sénégalaise même si c’est presque partout pareil.
Même GFM qui fait des millions de bénéfices, ne payant pas d’impôts mais touche une bonne partie sur cette enveloppe. Et ils prétendent « aider la presse » avec les avoirs du contribuable ?! De qui se moque-t-on ?! C’est de la Corruption Camouflée pcq les organes de presse qui font des bénéfices ne devraient pas en bénéficier mais ils en bénéficient. Pourquoi ?! Pourquoi Mbagnick Ndiaye qui détient la liste des organes de presse qui reçoivent une ou des parts de cette enveloppe n’est jamais revenu à l’idée de stopper la distribution pour filtrer la liste des organes de presse bénéficiaires ?! Sur quelle base leur est-il accordé une part de l’enveloppe ?!
Il faut arrêter de nous tympaniser parce que l’on critique la presse dont tout le monde est conscient de son niveau de putréfaction. Une presse qui a fini de faire des faits divers son cœur d’activités et de l’information existentielle une routine laissant en rade les vraies questions et sujets qui puissent par exemple permettre un éveil permanent des populations sur ce qui se passe dans les sujets essentiels dans notre pays comme sur le plan international.
J’en suis à la 20ème page. Il faut le lire pour comprendre LE PILLAGE DÉJÀ ENTAMÉ SUR NOS RESSOURCES DEPUIS LES ANNÉES 90 ET QUI RISQUE DE CONTINUER AU LIEU DE TOMBER ENCORE SUR LES PIÈGES DE LA DIVERSION qui ne pourra NOYER LE POISSON, L’AFFAIRE #PETROTIM. Le livre « Pétrole et gaz sénégalais » est très bien écrit. Si les gens du régime ne sont pas d’accord avec ce que l’auteur y traite, qu’ils apportent une réponse au lieu de faire des diversions vaines ou bien répondre à l’invitation de l’auteur à en débattre (mais surtout pas avec les « petits poissons » ou des nervis comme il le précise) mais avec les signataires du pillage orchestré sur nos ressources. De toute façon, le journalisme est un métier sans avenir parce que les populations commencent à disposer des mêmes moyens journalistiques pour diffuser des informations à l’état brut.
Ps : Encore une fois, le Sénégal a une presse pourrie globalement en copinage avec tout régime qui se met en place pour manipuler les populations qui commencent désormais à comprendre et analyser toute information avec intelligence tout autant que lire entre les lignes se posant bien la question « À QUI PROFITE TELLE INFORMATION ?! » sachant que tant que la réponse n’est pas POUR L’INTÉRÊT GÉNÉRAL, il faut les prendre avec des pincettes.
Aboubakrine Ndiaye
Citoyen sénégalais

PARTAGER

2 Commentaires

  1. Pourquoi “déclinisme” ? Il suffit de dire déclin.

    Et l n’y a pas qu’au Sénégal. dan s le monde entier ces
    journalistes de pacotille provoquent le déclin de l’humanité.

    aux etats unis même ces profiteurs bombardent TRUMP parce qu ils n ont pas digéré la cuisant defaite de la corrompue Hillary Clinton.

    les journalistes Francois Miterand même les avait qualifié de “chiens”.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here