La justice brésilienne a autorisé, vendredi 8 novembre, la libération de l’ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010), condamné à huit ans et dix mois de prison après un procès controversé pour corruption dans l’affaire « Lava Jato » (« lavage express »). L’Agence France-Presse a pu consulter son ordre de libération.

L’ancien chef d’Etat avait engrangé une victoire juridique décisive, jeudi, à l’annonce d’une décision de la Cour Suprême jugeant inconstitutionnelle la jurisprudence selon laquelle un condamné peut être emprisonné avant l’épuisement de l’ensemble de ses recours, si sa condamnation a été confirmée en appel. Lula avait été accusé d’avoir bénéficié d’un triplex dans la station balnéaire de Guaruja, près de Sao Paulo, en échange de contrats accordés à une entreprise du BTP.

Lemonde

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here