Et si la vie sur Terre était éradiquée dans les dix prochaines années ? Ce scénario, digne d’un film de science-fiction, est pourtant pris très au sérieux par les scientifiques de la Nasa qui surveillent de près l’évolution d’Apophis, un astéroïde géant qui frôlera notre planète en 2029.

Du même nom qu’une divinité de la mythologie égyptienne, connu pour être le «Dieu du mal et du chaos», Apophis constitue en effet une menace bien réelle et de plus en plus pressante, à mesure que l’échéance, peut-être fatidique, se rapproche. 

Selon l’agence spatiale américaine, l’astéroïde devrait, dans le meilleur des scénarios, passer juste en-dessous des satellites de télécommunication.

Mais le risque d’une collision avec la Terre n’est pas non plus exclu. En cause : les proportions impressionnantes d’Apophis qui en font un véritable monstre céleste.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here