Nous l’avons déjà dit, et le Secrétaire Général du Mouvement En Marche!, Richard Ferrand l’a confirmé.

Les tentatives de déstabilisons étrangères qui visent le candidat du Mouvement En Marche Emmanuel Macron sont devenues à la lumière de tout ce que l’on sait, non plus une affaire politique, mais une affaire de souveraineté qui interpelle donc la France et tous les français. La vérité est que c’est l’intégrité de la France elle même qu’on cherche à atteindre, à compromettre, à avilir, à ridiculiser.

« Ce qui est entrain de se passer n’est plus une affaire politique, mais une question d’indépendance des pays »

Ce qui s’est passé lors de l’élection présidentielle américaine de 2016 est révélateur de l’état d’esprit dans lequel se trouvent aujourd’hui les américains qui ont été atteints dans leurs tréfonds, ce pays estampillé première puissance mondiale en tout a vu tous ses systèmes parasités et neutralisés par des hackers étrangers , ce qui pose une très grosse hypothèque et le doute sur la crédibilité et la fiabilité des systèmes de sureté et de sécurité des Etats Unis d’Amérique USA

« Au delà de la personne de Macron, c’est la sécurité de l’Europe qui est en jeu »

Tout ce qui touche la France concerne l’Europe. Si jamais les systèmes de sureté et de sécurité français sont compromis ou atteints, le discrédit sera global et total, et l’Europe le payera lourdement.

« Une union sacrée s’impose »

Nous demandons à l’Union Européenne UE, à l’OTAN , le Parlement européen ; le Conseil européen ; le Conseil de l’Union européenne ; la Commission européenne ; la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE); la Banque centrale européenne (BCE);la Cour des comptes européenne; le Service européen pour l’action extérieure (SEAE); le Comité économique et social européen (CESE); les Services interinstitutionnels; la Banque européenne d’investissement (BEI); le Médiateur européen; le Contrôleur européen de la protection des données; le Comité des régions (CdR) ; toutes les organisations européennes de sécurité et de défense de se saisir de cette importante question qui si on n’y prend garde peut remettre en cause beaucoup de certitude.

« L’Europe doit relever le défi »

Que l’Europe et toutes ses compétences s’unissent et fassent bloc dans un grand sursaut pour défendre leur intégrité, leur honneur et leur indépendance.

« L’Europe doit recourir à l’arme numérique pour se protéger des cyberattaques»

Et à ce propos “Le président de la République Française a demandé que lui soient présentées, lors du prochain Conseil, des mesures spécifiques de vigilance et de protection, y compris dans le domaine cyber, prises à l’occasion de la campagne électorale”.

Les dirigeants de la planète sont interpellés.
Amadou Moustapha GAYE
Président de Afrique Sans Tabac
Email : [email protected]
Tél : 00221.77.631.62.27

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here