Xalima News: Le parti de Me Abdoulaye Wade ne l’approuve pas. Du moins, dans le contexte actuel. C’est le porte-parole dudit parti, Babacar Gaye, qui l’a fait savoir en ces termes, hier au bout du fil : «Pour le Pds, l’heure n’est pas indiquée pour la mise en place d’un autre pôle de l’opposition.» La voix du Pds justifie ses propos par le fait que sa formation politique et ses alliés sont «déjà impliqués dans la gestion du contentieux post-électoral». Et pour lui, il faut consolider cet embryon de coopération politique qui existe entre son parti et ceux avec qui, ils ont participé aux dernières élections législatives.

«Il urge d’élargir ce cadre aux autres coalitions, notamment la coalition Manko taxawou Senegaal et toutes les autres forces démocratiques qui ont décidé de s’opposer de manière énergique et frontale au régime de Macky Sall. Toute autre approche, pour nous, serait considérée comme une diversion qui laisserait encore du temps au pouvoir de dérouler son projet de hold-up de la prochaine Présidentielle», indique Babacar Gaye. Non sans inviter son ancien frère de parti à se joindre à eux. Il déclare : «Si Habib Sy et ses amis pensent qu’ils peuvent apporter quelque chose à ce combat, ils sont les bienvenus dans le cadre déjà existant.»

Source L’Obs

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here