XALIMANEWS: initialement prévues le 1er décembre 2019, les élections locales sont repoussées jusqu’au 28 juin 2020. Sur ce, 15 organisations de la civile dont l’ONG 3D ainsi que le Forum civil exigent la tenue de ces élections à date échue. Dans un communiqué, elles déplorent le fait que « Le projet de loi n°15/2019 portant report des élections, prévues le 1er décembre 2019, adopté le 28 octobre par le gouvernement, risque de dérégler le calendrier électoral républicain, de violer le principe de souveraineté nationale et de bafouer le droit de suffrage des électeurs, entre autres. 

Aussi, ces organisations de la société civile exigent la tenue des Locales au plus tard le 28 juin 2020 et recommandent « l’élaboration des Termes de références de l’audit du fichier électoral par la commission du dialogue national avant fin novembre ». 

Ces membres veulent également l’audit complémentaire du fichier électoral dans le courant décembre 2019 janvier 2020, la révision exceptionnelle, la publication des listes électorales et le contentieux entre la mi-janvier et la mi-février 2020. 

Enfin, ils demandent la sécurisation et l’encadrement de la durée du mandat des élus territoriaux par la Constitution ainsi que l’évaluation de l’élection présidentielle du 25 février dernier. Ce dernier point reste une préoccupation majeure. contenu du projet de loi

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here