XALIMANEWS: Cette mauvaise nouvelle est donnée par le quotidien Enquête dans sa publication du jour.

En butte à des difficultés de collecte de graines d’arachides, la Sonacos est au bord du gouffre. Résultat des courses, l’ancien fleuron industriel a remis des préavis de licenciement à 1050 de ses agents.

A en croire le journal la boîte dirigée par Modou Diagne Fada devra se séparer d’eux à partir du 31 janvier prochain.
Dans le détail, sont concernés : 200 travailleurs de l’usine de Diourbel, 350 à Kaolack et 500 à Ziguinchor. Ces employés avaient paraphé des contrats de 6 mois avec la Sonacos.
Retenons: la campagne de commercialisation arachidière 2019-2020 bat de l’aile. En 31 jours, la Sonacos n’a réussi à acheter que 10 000 tonnes de graines.

1 Commentaire

  1. Les employés de la SONACOS en particulier les subalternes vont-ils être les agneaux du sacrifice ? Monsieur le DG et certains cadres de l’entreprise ne devraient pas être épargnés ? A mon avis ils n’ont plus leur place à aucun niveau de de la société nationale !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here