Depuis quelques heures, des parents et des amis, qui se font apparemment des soucis sur mon sort, m’appellent après avoir lu un court texte posté ce jour par le site leral.net, à 10 heures 27 minutes. Le fameux texte a pour titre : ‘’Fuite du rapport de l’Ige sur Petro-Tim: Mody Niang cuisiné par la Section de Recherches’’.
Dans le texte, le site affirme ceci : « L’analyste politique Mody Niang a été entendu hier à la Section de Recherches de la gendarmerie de Colobane. 
Il a été interrogé sur les fuites du rapport de l’Inspection générale d’Etat sur l’affaire Petro-Tim. L’ancien ministre Samuel Sarr qui l’a précédé devant les enquêteurs, l’accuse d’avoir reçu ce rapport ‘’non déclassifié’’ par l’entremise de l’ancien vérificateur général, Nafy Ngom Kéïta. »
Je rassure mes parents et amis. Je n’ai jamais été cuisiné par la Section de Recherches de la Gendarmerie. Je prends à témoins le Commandant Mbengue et ses collaborateurs. C’est moi-même qui ai pris l’initiative de me faire entendre par la Section de Recherches. C’était le mercredi 19 juin 2019. Le Jeudi 20, je reçus un appel qui me demande si je peux me présenter à la Section de Recherches le lendemain vendredi à 9 heures 30. J’accepte et me rends sur les lieux le jour 10 minutes avant l’heure indiquée.
Pourquoi ai-je souhaité me faire entendre ? Le lundi 17 juin 2019, l’ancien ‘’conseiller financier’’ et ancien ministre du vieux président-politicien me prend à partie dans un texte publié en bonne place par le quotidien ‘’Libération’’ de ce jour. Le texte est un tissu d’injures grossières, qui donnent une idée exacte du sulfureux personnage. En particulier, il y présente Mme Nafy Ngom Kéïta comme la source principale de tout ce que j’écris. Sans cette allégation, j’allais passer sur les nombreuses autres, car les Sénégalais savent faire la différence entre cet individu et moi. Nous appartenons à deux mondes différents. Il en veut à la respectable dame qui était Vérificatrice générale de l’Inspection générale d’Etat (IGE) au moment où les rapports qui l’accablent étaient établis. A moi, il en veut à mort pour avoir étalé au grand jour ses nombreux brigandages financiers dans trois contributions. Je lui ai donc fait une réponse par le même canal, le quotidien ‘’ Libération’’.
Je publie des contributions depuis une quarantaine d’années, donc 36 ans avant d’avoir connu cette honorable dame, dont il me pèse de citer le nom ici. En outre, toutes les informations que l’on lit dans les contributions où j’étale les forfaitures de l’individu inconnues du grand public, sont tirées des documents publics, les principaux étant : les ‘’Rapports publics sur l’état de la Gouvernance et de la Reddition des Comptes’’ publiés annuellement par (IGE) depuis 2013, les Rapports de la Cour des Compte, le Site du Gouvernement, etc. J’invite mes parents, amis et autres compatriotes à lire ma réponse à l’individu (‘’Moi, par contre, je le connais bien’’) et mes deux contributions suivantes :

  • ‘’ Oui, président-politicien, oui messieurs les juges : Khalifa Ababacar Sall a vraiment bon dos !’’ ;
  • ‘’ Affaire Khalifa Sall : un procès manifestement injuste’’.
    Ils peuvent les lire à xalima.com, seneweb.com, dakaractu, aux sites de Momar Diongue, de Papa Alé Niang, etc. Il leur suffit de cliquer sur mon nom. Ils se rendront compte que tous les faits qui y sont évoqués sont directement tirés des documents publics cités plus haut, avec la référence des pages. Devant le Commandant de la Section de Recherches et ses collaborateurs, j’ai développé les mêmes arguments, preuves à l’appui. A la fin de mon exposé, ils m’ont posé quelques questions et nous nous sommes quittés. J’ai tourné la page depuis que je suis sorti de la Gendarmerie. Je n’en ai parlé à personne, même pas à ma famille qui a lu le texte de leral.net et d’un autre (senego.com), en même temps que tout le monde.
    Je n’ai donc été cuisiné par personne. J’ai pratiquement oublié ce passage à la Gendarmerie, sur ma demande, depuis que l’entretien a été bouclé. Je rassure parents et amis. Qu’ils ne se fassent surtout pas de soucis pour moi ! Je suis très conscient de mes responsabilités et sais où je pose les pieds.
    Dakar, le 22 juin 2019
    Mody Niang

11 Commentaires

  1. Merci Mr Niang,
    je comprends que tu ai écris une contribution pour rassurer tes siens mais franchement je pense que tu n’as pas besoin de répondre ou de tirer sur des cadavres qui sont en états de putréfaction depuis l’avénement de Wade.
    ce dont j’en suis sûr et certains, mêmes les moutons ont plus de morales et d’humanité que ce cartels mexicaine proche du pouvoir et qui nous humilie partout à travers le monde

  2. Bonjour Tonton,tous les sénégalais épris de justice sont fiers de vous de cadior à baol de sine à saloum ,le ndiambour pas reste,on a pas besoin que vous expliquiez car vous êtes crédible au vu et au su de tous »sa guinaaw badang ».Le bruit des casseroles que traîne l’autre va sûrement vous tympaniser mais nous parents amis et sympathisants ne vous disont à votre tour ne vous en faites il rendra compte ici et ailleurs.

  3. On ne doutait point que vous étiez dans de bonnes dispositions depuis longtemps, bien avant la sortie du procureur, pour dire aux Sénégalais et au monde entier ce qui, pour vous ,ne tourne pas rond dans la gestion du Sénégal, quel que soit le régime. Nous vous faisons confiance dans ce combat qui va se poursuivre jusqu’à la libération du peuple par la REVOLUTION SOCIALE.

  4. Hommes de valeur ! Du Sénégal, oui, il en reste encore ! Faites vous entendre pour sauvegarder sunu gaal gui balaa mouye diik ! Bravo Mody Niang : un vrai patriote ! Il nous en faut juste une dizaine pour nettoyer à grande eau cette nouvelle ethnie sénégalaise gangréneuse népotisme, égoïste et complexée ! Ay baadoolos !
    Encore bravo M. Niang que Dieu vous garde

  5. Samuel Sarr est un bandit trafiquant de diamants il était lié à la rébellion libérienne du RUF trafiquant de drogue
    C’est lui qui a acheté les armes qui ont tue le vieux magistrat sans défense Babacar Seye
    Il est lié à l’ex chef de la mafia roumaine Frank Timis grand ami des deux frères bandits Sall

  6. j’ai rencontré cet homme extraordinaire pour mon problème d’impuisance et de couple.
    il a pu m’aider et pourra faire de meme pour vous aussi
    CTCT MARA 002296*0401523
    dah est son nom.
    vive le sénégal et bien à vous au pays

  7. L’irrespect que certains ont à l’égard de Mody Niang montre que ce pays ne tourne pas rond
    Voilà un grand monsieur respectable ancien de l’enseignement c’est à dire parmi ceux qui ont formé nos élites ou plutôt ce qui en reste et ce monsieur soir passer son temps à répliquer à des énergumènes qui ne doivent leur visibilité qu’à l’argent obtenu dans des conditions douteuses et personne parmi les journalistes et intellectuels sénégalais ne monte au créneau pour prendre sa défense
    Drôle de pays
    On ne défend que les bandits
    Merci grand mody
    Mille mercis de tout ce que tu as fait pour les sénégalais
    Tu as été pionner dans ce combat contre le vol la concussion et le détournement de deniers publics
    Moi je n’avais pas besoin de cette précision
    Respect mody

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here