XALIMANEWS : Mamadou Lamine Diallo, contrairement aux membres du gouvernement, n’a pas pris de vacances. Le leader du mouvement « Tekki », dans sa publication de la semaine, continue de taper sur le régime actuel.

« L’affaire du commissaire Sangharé des Parcelles Assainies ne fait que nous rappeler les violations systématiques de la loi par le Président Macky Sall. Le plus cocasse, il ne faut jamais l’oublier,  il a forcé un bureau de vote à Fatick en 2002 pour voter sans carte d’identité. En 2012, il a signé un décret pour donner les blocs de St Louis à Pétrotim en sachant pertinemment qu’il violait la loi. Que nous réserve-t-il en 2022 ?, a-t-il déclaré. 

Il continue et assure : « quant à Aly Ngouille Ndiaye, il a inventé des capacités financières et techniques à PetroAsia société mère  de Petrotim, née le 6 mars 2012 après sa fille, Petrotim, créée le 19 janvier 2012. Sa gestion du processus électoral est truffée de violations répétées de la loi, à titre d’exemple, un télégramme  concocté le jour du vote de la présidentielle 2019 pour changer les conditions de vote ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here