L’archevêque de Dakar, le cardinal Théodore Adrien Sarr, a magnifié samedi « les bonnes relations » liant les communautés chrétienne et musulmane du Sénégal, lors d’un déplacement à Tivaouane (Ouest) où il était venu présenter les condoléances de ses coreligionnaires, à la suite du rappel à Dieu de Serigne Mansour Sy, le khalife général des Tidianes.

Au Sénégal, chrétiens et musulmans sénégalais  »vivent dans la fraternité, la paix et l’entente cordiales », a souligné le cardinal Sarr, à la tête d’une importante délégation comprenant plusieurs évêques.

Le nonce apostolique Louis Mariano Montemayor, représentant le pape Benoît XVI, faisait aussi partie de la délégation conduite par l’archevêque de Dakar, ainsi qu’un groupe de fidèles laïcs, membres du Conseil national du laïcat (CNL).

S’adressant à la famille de feu Serigne Mansour Sy, décédé à Paris le 8 décembre dernier, au nouveau khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Tidiane Sy, et à toute la communauté tidiane, Mgr Sarr a déclaré que  »toute l’église du Sénégal communie à côté de la famille Sy et prie pour que Dieu récompense Serigne Mansour Sy au ciel ».

Il a relevé que Serigne Mansour Sy  »entretenait d’excellentes relations avec les hommes de toutes les religions, de toutes les confréries du Sénégal ». Il était  »un homme des hommes, un humain qui avait toujours une gaîté légendaire affichée sur son visage par un sourire de grandeur humaine ».

Le cardinal Sarr a souhaité que  »cette démarche de fraternité entre les communautés musulmanes et chrétiennes soit renforcée et consolidée », se félicitant de ce que le Sénégal  »ne vit pas de problèmes ethniques, ni de différences entre les religions ».

L’archevêque de Dakar a dit que cela représente un  »legs de nos ancêtres qu’il faut préserver et transmettre aux générations futures ». Il a ensuite formulé des prières et des vœux de paix pour l’ensemble du peuple sénégalais.

BD/BK/ESF

Pas de commentaire

Réagissez à cet article