XALIMANEWS- En séance plénière ce mardi, les députés ont adopté le projet de loi portant report des élections locales et la prorogation du mandat des conseillers départementaux et municipaux.
C’était en présence du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, venu défendre le projet de loi.
« Le report des élections locales prévues le 1er décembre 2019 est le fruit d’un consensus obtenu à l’issue des travaux de la commission politique du dialogue national », a-t-il déclaré.
Non sans préciser que les acteurs engagés dans le cadre dialogue national étaient seulement favorables sur le principe du report des élections et qu’ils n’avaient pas proposé une date à laquelle celles-ci devraient se tenir.
A ce titre, il rapporte la proposition du gouvernement de reporter les élections, initialement prévues le 1er décembre 2019, au 28 mars 2021.
« Nous ne demandons le report des élections parce que nous ne sommes pas prêts mais nous le faisons parce que nous sommes engagés dans un dialogue et que les participants ont convenu à la nécessité d’auditer le fichier et le processus électoral », a-t-il expliqué.
Et d’ajouter : « Le principe de report à même fait l’objet d’un courrier du Général Mamadou Niang en date du 18 juillet 2019, adressé au président du comité de pilotage du dialogue national, Famara Sagna ».
Concernant le mandat des conseillers départementaux et municipaux actuellement en fonction, il est prorogé jusqu’à l’installation de leurs successeurs de ses missions, renseigne le ministre de l’Intérieur, dans des propos reportés par l’exposé des motifs.
La commission proposera une date pour les élections départementales et municipales, dira Aly Ngouille pour clôturer la séance.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here