Celui qui se croyait investi d’un pouvoir d’ordre divin et qui pensait  régner sur un peuple soumis  qui  accepterait sans broncher  toutes  ses lubies vient d’apprendre à ses dépens que ce peuple qui lui a tout donné avec un immense espoir de mieux-être, sait  dire non quand la coupe est pleine. Jamais président n’a montré autant de mépris pour un peuple qui l’a triomphalement élu. Mépris, arrogance, inhumanité, indifférence devant les pires souffrances, ingratitude, voilà ce que ce peuple a reçu en retour. C’était plus qu’il n’en pouvait supporter et il le lui a bien montré ce jeudi 23 juin 2011. Ce mépris s’est fait sentir jusque dans toutes les composantes du peuple. Dans quel pays au monde  peut-on entendre un président traiter ses opposants- qui l’ont pourtant porté au pouvoir au temps d’une alliance fondée sur la tromperie et la roublardise-de « pleurnichards et de poltrons », allant même jusqu’à leur dénier toute existence ,alors que ces derniers ont toujours manifesté dans la rue à sa place avant l’an 2000? Qui l’a jamais vu être arrêté au cour

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here