Troisième de son groupe, à égalité de points avec le Zenit Saint-Petersbourg (7 unités), au coup d’envoi, l’Olympique Lyonnais n’avait pas d’autre choix que de l’emporter face au RB Leipzig au Groupama Stadium pour voir les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Une mission qui a rapidement pris du plomb dans l’aile après un penalty concédé dès la 9e minute par Anthony Lopes et transformé par Forsberg (1-0, 9e). Incapables de réagir, les hommes de Rudi Garcia se sont carrément sabordés après un nouveau penalty provoqué cette fois-ci par Lucas Tousart. Timo Werner ne s’est pas privé pour marquer la balle du break (2-0, 33e).

Un scénario catastrophe pour les Rhodaniens. Mais dans son malheur, l’OL a su trouver les raisons d’y croire. Au retour des vestiaires, Houssem Aouar a redonné espoir dès l’entame de la deuxième période. Un espoir revenu grâce au succès de Benfica face au Zenit (3-0). Il ne manquait donc plus qu’un but aux Lyonnais pour réussir l’exploit d’arracher sa qualification. C’est alors que le tant attendu Memphis Depay a délivré tout le Groupama Stadium à la 82e minute. L’OL a eu chaud, mais l’OL termine deuxième de son groupe et verra les huitièmes. Benfica ira en Ligue Europa.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here