Que cet arbuste est tricheur !
Il était une fois dans la forêt mystique, mystérieuse -et mythique bien sûr- de
Ndoumbélane, une plante vraiment sulfureuse avait un don exceptionnel. Telle
une femme fatale, le bougainvillier attire par ses couleurs éclatantes, mais cache
bien ses épines. Ah le diable pourquoi aime-t-il les couleurs vives ? Méfiez-vous
de tout ce qui est exubérant, excessif ; le diable y a certainement élu domicile.
Le bougainvillier de Ndoumbélane en est la preuve : il nargue toutes les plantes
et est prompt à les surplomber. Ne croyez surtout pas que vous êtes au bout de
vos surprises, car vous avez beaucoup à apprendre sur cette plante diabolique.
Cet arbuste utilisé dans certains rites vaudou (XON, ça ne vous dit rien ?) est
d’une lâcheté inénarrable : arbuste grimpant, il squatte le moindre espace pour
exposer ses couleurs flamboyantes souvent prises pour des fleurs alors qu’elles
sont des feuilles qui semblent justement dissimuler les épines. Les escrocs de la
forêt de Ndoumbélane ont beaucoup à apprendre du Bougainvillier. Car l’autre
particularité de cet arbuste arnaqueur, c’est que justement ses vraies fleurs sont
de couleurs différentes : blanc, rouge, mauve, rose, orange, jaune. Qu’il est
insaisissable cet arbuste ! Signe de la fin des temps : les derniers sont les
premiers. La fin des temps, ce n’est pas la fin du monde, c’est l’ère de la
dégénérescence. Vous ne savez pas tout de cet arbuste, il y a encore des choses à
découvrir sur ses dissimulations.
Saviez-vous que cet arbuste originaire des forêts tropicales d’Amérique du sud
est une plante ornementale, mais il n’est jamais totalement débarrassé de sa
sauvagerie ? Quelle plante exubérante ! Laissez quelques lianes de
Bougainvillier dans votre champ, il ne se gênera pas de coloniser tout votre
jardin. Quel BADOOLA cet arbuste ! C’est l’histoire de la chèvre peinte aux
couleurs et formes d’un mouton : le manège est démasqué dès qu’elle chevrote.
MBÉÉ WU BEY AK BU XAR DU BÈNN. Avez-vous remarqué que le nom de cet
arbuste s’écrit de deux manières : Bougainvillier et Bougainvillée ? Ça ne vous
dit rien ? C’est vraiment bizarre ce qui se passe dans cette forêt très sombre de
Ndoumbélane.
Autre excentricité de ce bonhomme de la forêt tropicale déguisé en humain :
dans l’île de la Réunion, on croit qu’introduire des fleurs de bougainvillier dans
la maison porte malheur. Ah le diable, il a plus d’un tour dans son sac ! La cause
est donc entendue : ceux qui préparent des joutes prochaines avec des fleurs de
Bougainvillier courent à leur perte. Ce n’est pas un hasard si dans le langage des
feuilles, Bougainvillier signifie aventure ! Nom ne pouvait être plus à propos :
Ndoumbélane est définitivement dans une aventure dont l’issue est

effroyablement incertaine.

La casse-pieds de Ndoumbélane

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here