Le côté charmant de la CAN reste toujours cette tendance á ramener sur terre les sélections plus rêveuse que sérieuses dans leur performances (Algérie, Maroc, Angola) , de révéler des “petits” sans complexe dans le jeu (Cap-Vert, Burkina) et généreuses malgré certaines lacunes et limites( Niger, Éthiopie). En 2012 déjà, des équipes comme le Sénégal, le Maroc avait quitté prématurément la compétition au vu de leur potentiel faisant la place á des minots comme la Guinée-Équatoriale et le Gabon. Certes au niveau du jeu ce n’est toujours pas le Mont Everest, mais l’enthousiasme et la solidarité dans un esprit collectif font plaisir á voir dans une certaine mesure.En se qualifiant hier pour les quarts-de-finale de la CAN 2013, en plus d’avoir créer un élan unique á travers les rues de Praia, Mindello et autres villes du pays la sélection cap-verdienne a franchi un palier dans sa marche vers la reconnaissance. Comme si éliminer le Cameroun ne suffisait pas, ils ont justifié sur leur terrain leur rang FIFA (70e) qui les place devant le Maroc (74e), l’Angola (78e) et l’Afrique du Sud (85e). Qui disait que le classement FIFA n’avait aucun sens? Les Requins Bleus du Cap-Vert, terminant á égalité avec le pays hôte l’Afrique du Sud avec 5 points chacun , les Bafana-Bafanas ne passant premiers qu’á la différence de buts. Qui l’eût cru? Pour la suite des équipes comme la RDC ou le Mali dans le groupe B, le Burkina Faso ou la Zambie dans le groupe C, la Tunisie ou le Togo dans le groupe D malgré une bonne entame, risquent gros parce qu’étant toutes, susceptibles d’élimination dés la fin des matchs du premiers tour. En attendant l’Algérie déjà éliminée est en passe de faire une campagne aussi calamiteuse que celle du Sénégal en 2012, si d’aventure elle perdait contre la Côte-d’Ivoire ce mercredi á Rustenburg. Les jours d’Halilhodzic á la tête des Fennecs sont-ils comptés?
Réjouissons-nous en toute sportivité qu’une équipe de la Zone 2 (le Cap-Vert) ait atteint les quarts-de-finale et avec les amis, cousins, potes de Baobabs, Karack, Amitié et Dieuppeul dansons aux sons du Batuca, de la Morna, du Funana et du Kuduro en chantant “Vai Cabo Verde!”

Sportivement,

SINDO

PARTAGER

2 Commentaires

  1. SINDO , LE CAP VERT UNE BELLE EQUIPE CERTES,

    MAIS J’AI PEUR QUE VOUS NE TOMBIEZ SUR UNE AUTRE PLUS FORTE …ON LE SOUHAITE PAS PUISQUE LA MAJORITE DES SENEGALAIS SOUTENAIENT HIER LE CAP VERT UN PAYS FRERE.

    MAIS J’AI PEUR POUR LE COACHING…..LE SELECTIONNEUR FAIT PARFOIS DE MAUVAIS CHOIX A MON AVIS, ET IL RISQUE DE SE CASSER LA G……….QUAND IL VA CROISER DE GRANDS JOUEURS….S’ILS SONT PAS PRESSèS DANS LE JEU LE CAP VERT PEUT ALLER AU MIN EN DEMI-FINALE…..ON LE SOUHAITE TOUS.

    VIVE LE SENEGAL ET LE CAPVERT

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here