XALIMANEWS- Le cedi est la monnaie la plus performante du monde par rapport au dollar, en 2020, révèle un rapport de Bloomberg, publié lundi. Selon le groupe financier américain, la monnaie ghanéenne s’est renforcée de 3,9%, la plus forte hausse parmi plus de 140 monnaies suivies. Cette appréciation du cedi face au dollar américain intervient après un repli de 13%, enregistré en 2019.
Selon Nana Yaa Faakye, directeur de la Trésorerie à la Banque du Ghana, ce revirement est lié à la baisse de la demande de devises étrangères des importateurs ghanéens, à la suite de l’épidémie de coronavirus qui a affecté les voyages et le commerce. Ce scénario rose est à mettre également en relation avec l’émission imminente de 3 milliards $ d’euro-obligations qui, selon les investisseurs, devrait renflouer les caisses de l’Etat.
Interrogé par Bloomberg, Steve Opata, responsable des marchés à la Banque centrale du Ghana, a mis en lumière le rôle joué par les nouvelles orientations de l’institution monétaire dans cette remontée du cedi. « Les réformes du marché, notamment l’introduction d’enchères de devises à terme depuis octobre, avec un objectif de 715 millions de dollars cette année, sont un autre facteur en faveur des gains du cedi ».
Deuxième producteur mondial de cacao, le Ghana est classé parmi les économies les plus dynamiques du monde en 2019, par le FMI. Ces bonnes performances, soutenues par les secteurs des services, de l’agriculture et des industries extractives, ont conduit l’agence de notation Moody’s à réviser sa note sur les perspectives économiques du pays, de stable à positive, avec une confirmation de la note B3.
Source : Agence Ecofin
Crédit photo Google

2 Commentaires

  1. Pourtant, le potentiel minier, pétrolier, gazier est trois fois plus important à celui du Ghana. La différence vient des dirigeants des deux pays dont la vision n’est pas la même. Il suffit de voir comment les Ghanéens ont réussi à convaincre la direction de la firme Sud Coréenne pour faire le montage de véhicules 4X4 et des berlines depuis des années, pour les vendre 20% moins chers que quand ils étaient importés

  2. Un renchérissement conjoncturel de 3.9% après un repli de 13% enregistré en 2019. Et l’on crie victoire ! La vie est faite de haut et de bas.Ici chez nous la tendance de croissance caracole avec les 10% sans discontinuer et nous n’avons pas encore démarre l’exploitation gazière et pétrolière à venir. Nous sommes en fast-track continu. Qui dit mieux?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here