Xalimanews- Le chef de l’État a reçu hier lors de la fête du travail, les cahiers de doléances les leaders des centrales syndicales. Ayant résolu le problème la crise scolaire, Macky Sall a en marre des revendications des syndicats. « On ne peut pas toujours dire : dioxma, dioxma :(nous réclamons, nous réclamons) et en retour il n’y a pas de compensation. Ce n’est pas durable », argue-t-il. « Il faut quand même reconnaître que beaucoup de chose a été fait durant ces six dernières années. C’est la raison pour laquelle j’en appelle au sens élevé des responsabilités des leaders syndicaux pour construire ensemble une paix sociale durable propice à la productivité », demande-t-il. Si on ne fait pas de croissance on ne peut pas satisfaire les revendications, il faut que ce soit clair, précise-t-il.

1 Commentaire

  1. Makhy tu est trop arrogants, dans tes paroles tu aimes dire ( il faut que çe soit clair ) tu te foute de qui , c’est comme si tu parler à tes chiens de ministres, tu parle au peuples, domeram puta merda

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here