Après la rencontre mardi avec le ministre des Sports, Matar Bâ, le collectif des lutteurs et l’Association des lutteurs en activité se retrouve, ce mercredi à Dakar, dans un lieu tenu secret, pour prendre des mesures importantes contre le Cng.

Une source contactée par Senego au téléphone lève un coin du voile. Le boycott de l’arène nationale, la mise en place d’un Comité de normalisation qui débouchera sur la mise en place d’une fédération, seront, entre autres points de l’ordre du jour, proposés aux lutteurs.

Ainsi le collectif, dans une logique de combat, poursuit la source, déclinerait toute concession dans son bras de fer avec le président du Cng, Alioune Sall.

Et même si le ministre Matar Bâ le maintient à son poste, renseigne notre source, on aura une cohabitation conflictuelle avec les lutteurs qui risque de clore le destin de la lutte, cette saison. Dans la mesure où, ajoute-t-elle, le Dr Alioune a toujours refusé de recevoir l’Association des lutteurs en activité.

Pour rappel, les lutteurs qui veulent le départ du président du Cng, lui reproche sa gestion des deniers retirés des sanctions et autres suspensions.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here