XALIMANEWS : Après l’Ofnac, le Collectif des usagers de l’autoroute à péage interpelle le président de la Banque mondiale (Bm), Jim Yong Kim. L’institution est appelée à expliquer sa contribution au montage financier.

Selon les explications de Cheikh Oumar Sy, membre dudit collectif, interrogé par la Rfm, «c’était prévu dans leur plan d’actions. Ce, suite aux différents courriers qu’on a envoyés à différentes institutions».

L’ancien député s’interroge : «En 2002, c’est la Banque mondiale, elle-même, qui avait dit que l’autoroute à péage allait coûtait 120 milliards de Dakar à Thiès en passant par le nouvel aéroport. Qu’est-ce qui a pu changer entre 2002 et 2012 pour que le prix soit triplé et qu’il passe jusqu’à presque 384 milliards avec 140 milliards pour juste vingt kilomètres ? Cela veut dire sept milliards par kilomètre.»

Cheikh Oumar Sy ajoute : «Nous voulons que la Banque mondiale nous explique pourquoi elle a participé à ce montage que nous trouvons frauduleux. Mais surtout que l’on puisse avoir des réponses par rapport aux autres pays sur l’investissement de la Banque mondiale sur des montages pareils.»

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here