XALIMANEWS : Le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (COS-PETROGAZ sera ouvert à la société civile pour encore de transparence, a annoncé, mardi, à Diamniadio, le président de la République Macky Sall.

« J’ai (reçu) la demande de la société civile. Elle n’était pas membre du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (COS-PETROGAZ). Je suis tout à fait ouvert à ce qu’on ouvre le COS-PETROGAZ à la société civile », a dit le chef de l’Etat.

« Pour la transparence, je n’ai aucun problème d’associer les forces vives de la nation. Même l’Assemblée nationale, si elle le désire (peut) être membre. Je suis tout à fait ouvert pour que la société civile soit membre du COS-PETROGAZ. On verra avec elle, comment va se faire sa représentation », a ajouté Macky Sall.

Le COS-PETROGAZ, organe de pilotage stratégique, a pour mission d’assister le président de la République et le gouvernement dans la définition de la politique de développement du secteur pétrolier et gazier et d’assurer le suivi de la mise en œuvre, à travers son Secrétariat permanent qui en est l’outil de supervision.

Il est chargé, en rapport avec le ministère de l’Energie, d’élaborer un Plan directeur de développement pétrolier et gazier et un schéma d’utilisation de ces ressources en articulation avec les axes et les objectifs du Plan Sénégal émergent.

Le comité est aussi chargé de constituer une nouvelle source de financement social par le renforcement des capacités budgétaires de l’Etat et de rétablir les équilibres commerciaux.

Présidé par le chef de l’Etat, le COS-PETROGAZ est composé du Premier ministre, du ministre en charge de l’Energie, du ministre de l’Industrie et des Mines, entre autres, des représentants d’institutions de la République ainsi que d’autres structures intervenant dans le secteur de l’énergie.

En dehors de ces acteurs, le président de la République peut inviter aux travaux du COS-PETROGAZ toute personne ou compétence utile à la réalisation de ses missions.

3 Commentaires

  1. Les charmes du serpent. Participer à cette « concertation c’est participer à une opération de blanchiment d’argent sale.
    L’obsession de Macky Sall est unique: comment faire pour légaliser, à posteriori, les 200 milliards qu’il a fait empocher à son frère Aliou Sall, via son Petro-Tim.

  2. Ils ont eu a gerer
    les affaires du pays et de façon scandaleuse .Si la presse veut recycler
    ces cretins c’est de sa responsabilite mais ne faites pas du peuple votre
    complice.C’est ecoeurant que des gens creent un systeme ou ils arrivent a
    etre dans les coulisses du pouvoir se taper un butin (l’argent du peuple )
    et vont creer un parti pour revenir demander le suffrage de ces meme
    senegalais a qui ils avaient voler leur argent.Nous voulons à present
    du sang neuf , nous voulons des hommes et des femmes integres ,
    intelligents et patriotes genre Sonko , Dem ,tas pour relever ce pays que
    les ultra corrompus heritiers du ps et du pds ont detruit avec
    la complicite des marabouts et des journalistes .

  3. Concertation nationale sur le pétrole et le gaz:
    Une question au Président de la république : « les sunnites (ceux que vous appelez IBADOUS) ne font-ils partie de la république?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here