Pour ne manquer aucune de nos prochaines videos

Abonnez vous à notre chaine Youtube

(Washington) Un expert américain des maladies infectieuses, conseiller de Donald Trump sur le coronavirus, a évoqué dimanche, avec prudence, une fourchette de 100 000 à 200 000 morts potentiels aux États-Unis liés à la COVID-19.

« En fonction de ce que nous voyons aujourd’hui, je dirais entre 100 000 et 200 000 », a déclaré sur CNN le Dr Anthony Fauci à propos du nombre possible de décès. Il a par ailleurs évoqué « des millions de cas » possibles.

Prudent, le directeur de l’institut national des maladies infectieuses a tenu à rappeler que les modèles se basaient toujours sur différentes hypothèses.  

« Ils donnent le pire et le meilleur des scénarios. Et généralement la réalité se situe quelque part au milieu », a-t-il expliqué.  

« Je n’ai jamais vu, parmi les maladies sur lesquelles j’ai eu à travailler, un modèle dont le pire des cas se réalisait. Ils sont toujours surestimés », a-t-il ajouté.

Selon l’université Johns Hopkins, dont le comptage fait référence, près de 125 000 cas positifs à la COVID-19 ont été officiellement déclarés jusqu’ici aux États-Unis, un record à travers le monde.

Le nombre de décès (2191) y a lui presque doublé depuis mercredi.

Les prévisions de l’école de médecine de l’université de Washington tablent sur un pic d’épidémie autour de la mi-avril aux États-Unis, avec un nombre de morts stagnant autour de 80 000 à partir de juin, en suivant la trajectoire actuelle.  

Selon leur modèle, ce nombre évolue de 38 000 morts au minimum, à 162 000 au maximum.  

En comparaison, la grippe a tué 34 000 personnes dans le pays lors de l’épidémie en 2018-2019.

La presse. ca

Pour ne manquer aucune de nos prochaines videos

Abonnez vous à notre chaine Youtube

1 Commentaire

  1. Réactualisez vos écrits svp. Ce docteur politicien admirateur de Hillary Clinton vient de dire que les morts du coronavirus ne seront pas plus nombreux que les morts d’une sévère grippe saisonnière. Pourquoi tenait-il à faire peur aux gens en parlant de millions de morts?
    L’autre menteur, Neil Ferguson, un anglais avait prédit deux millions cinq cent mille morts aux USA et cinq cent mille en Angleterre. Il s’est rétracté en disant que sa base de calcul était erronée et que les morts en Angleterre n’iraient pas au delà de vingt mille morts comme chaque année.
    Pourquoi aux USA des gouverneurs cachent des ventilateurs et veuelent beaucoup plus de morts? Pourquoi en France ont utilise mal la chloroquine pour saboter le travail du professeur Raoult?
    Si vous le découvrez tout sera clair à vos yeux.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here