Dr Babacar DIOP, secrétaire général des Forces démocratiques du Sénégal (FDS), et ses camarades sont décidés à se faire entendre ce vendredi. Et la mesure d’interdiction prise par le préfet de Dakar, ce jeudi, ne les a absolument pas découragés. Bien au contraire. Ils trouvent qu’en prenant une telle décision, le préfet a violé la loi et, donc, ne saurait les pousser à la respecter.

« Le Front Dog Bumi Gacce considère que cette mesure d’interdiction n’a aucun fondement légal, car attentatoire à la liberté de manifestation, un droit consacré par la Constitution de notre pays. En conséquence, nous n’entendons aucunement nous conformer à un arrêté qui bafoue nos droits constitutionnels », notent-ils dans un communiqué.

Ainsi, le Front Dog Bumi Gacce renseigne qu’il maintient « son rassemblement prévu ce vendredi à la Place Washington. Et appelle toutes les forces vives de la Nation à y prendre part massivement pour célébrer la dignité et la démocratie, et en même temps freiner les dérives dictatoriales du régime de Macky SALL ». Et à propos de ce dernier, ledit Front indique le prendre pour responsable de « tout débordement qui surviendrait à l’occasion de cette manifestation pacifique ».

A souligner que le Front Dog Bumi Gacce entend battre le macadam ce vendredi 12 octobre 2018 à partir de 15 h à la place Washington, en face du Ministère de l’Intérieur.

Walfnet

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here