XALIMANEWS : Le khalife général de Ndiassane, Cheikh Bécaye Kounta a, par la voix de son porte-parole, Abdourahmane Kounta, appelé jeudi, les acteurs politiques à pacifier la quête du pouvoir, soulignant que c’est Dieu qui donne le pouvoir.

’’A Allah appartient le pouvoir. Il le donne à qui il veut et l’arrache à qui il veut, donc que ceux qui le convoitent le fassent de la meilleure manière’’, a-t-il dit, dans une déclaration résumée à l’APS par son porte-parole.

Le guide religieux adresse ce message d’apaisement à l’ensemble de la classe politique en perspective de la présidentielle du 24 février.

Le chef religieux qui dit considérer tout le peuple sénégalais comme sa propre famille, invite les acteurs politiques à pacifier leurs relations.

’’Quand on partage un même pays qu’on ne peut se diviser et auquel personne ne veut renoncer, il faut vivre en bonne intelligence’’, poursuit-il.

Aussi, le guide religieux, souligne-t-il, l’importance de se garder de suivre sa passion qui peut conduire à tous les vices et crimes, comme le meurtre, le vol et la calomnie.

Le Khalife de Ndiassane invite ’’tout le monde à ne pas chercher à arracher aux autres ce qu’ils ont entre leurs mains, à ne pas laisser libre cours à la parole, au risque de blesser autrui et de se garder de faire du mal’’.

Il met en garde contre ’’l’usage abusif de la force contre plus faible que soi’’, mais aussi à ne pas s’enorgueillir et à se faire violence pour accepter la vérité.

Cheikh Bécaye Kounta, par la voix de son porte-parole, appelle tout le monde à suivre les commandements divins, à s’abstenir des interdits.

’’Que ceux qui sont au pouvoir sachent que ce qui est entre leurs mains appartient au peuple’’, a-t-il poursuivi.

’’Que tout le monde sache que Dieu a déjà décidé de celui à qui Il donnera le pouvoir’’, a réitéré le khalife de Ndiassane, non sans prier pour que la paix continue de régner dans le pays.

Le nouveau khalife de Ndiassane a été intronisé à 89 ans, en début novembre, suite au décès du Khalife de Cheikh Bouh Mohamed Kounta.

4 Commentaires

  1. C’est parti, avant et après la grosse arnaque, les marabouts du moins certains, les griots dits communicateurs traditionnels tout sexe confondu, ainsi que certains journalistes vont entamer la même chanson : le peuple doit rester calme, quoi qu’il arrive ! C’est comme quand le les marchands d’esclaves et ensuite les colonisateurs arrivèrent au Sénégal. Il y avait d’autres Sénégalais qui collaborèrent dans toutes ces opérations inhumaines. Pourquoi d’ailleurs, serions obligés de suivre chacun, chacune un soi-disant guide religieux ? N’aurions-nous pas sûrs d’avoir suivi les recommandations de Divines, celles d’Abraham, de Moïse, d’Isaac et d’Ismaël ? Voilà des gens qui, comme partout dans le monde étaient les seuls à savoir lire et écrire, il y a quelques siècles pour nous interpréter les écritures saintes de la Thora, du nouveau Testament et ensuite du coran qui voudraient continuer leurs missions au moment où tous ces messages religieux sont traduits dans presque toutes les langues, et que chacun peut en avoir une interprétation! Non, ces marabouts ne connaissent que dalles des manipulations possible dans un processus électoral, ils ne savent que ce qui est su par le commun des mortels au Sénégal !

  2. ’’A Allah appartient le pouvoir. Il le donne à qui il veut et l’arrache à qui il veut, donc que ceux qui le convoitent le fassent de la meilleure manière’’, a-t-il dit, dans une déclaration résumée à l’APS par son porte-parole ».

    Et tous ceux-là qui prirent le pouvoir de manière démocratique avant de commettre les pires atrocités sur des millions de nos semblables? Le plus célèbre ne fût pas Adolf Hitler ? Et d’autres comme Bokassa, Idy Amin Dada qui massacrèrent des centaines de milliers de leurs concitoyens après avoir réussi un coup d’état ? Et Pol Pot ? Serait-ce Dieu le miséricordieux qui aurait donné le pouvoir à tous ces bourreaux ? Voyons !

  3. Voila le genre de discours classiques qu’on nous sort a la veille de chaque election.

    Nous avons grandi sous Abdou Aziz SY Debakh (lumiere eternelle), nous attendons de nos guides religieux des positions plus courageuses devant les injustices flagrantes.

    Dabakh ne cherchait a plaire qu’a Dieu!

    Y en a assez de ces Khalifes qui nous pompent l’air tout en evitant de dire la simple verite. Chacun calcule la modernisation de sa cite…

  4. Dire la simple vérité, qui est , une paix durable ne peut germer que sur une terre de justice d’équité et de respect, ils ferment les yeux sur les injustices, les dérives, le maa tayisme mais surtout sur les mensonges (la mère des bakkaares) de notre chef qui a la charge d’organiser des élections apaisées, non nous ne voulons plus vous laisser nous abrutir, nous anesthésier, rien que pour vos propres intérêts, mr le porte parole, j’ai avec moi une de vos vidéo, je vous ai connu plus juste, ne lachez pas cette ligne de conduite, même si c’était d’avant votre porte parolat, le bon DIEU ne change pas lui

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here