XALIMANEWS : «Le Maroc a des contrats avec des entreprises de l’Union européenne. S’il réussit à intégrer la Cedeao, les entreprises occidentales auront les mêmes droits que les entreprises marocaines de s’installer et de vendre leurs produits par le biais des entreprises marocaines». Telle est la mise en garde formulée par Babacar Bâ, président du Forum du justiciable et panéliste sur le thème :
«L’adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, quels impacts probables et prévisibles sur le Sénégal», organisé hier à l’amphithéâtre 3 de la Faculté des lettre et sciences humaines de l’Ucad, Babacar Bâ estime que l’Afrique de l’ouest a toute à perdre avec une éventuelle adhésion qui nuirait gravement à son économie.
Avec le libre-échange, «nos matières premières vont être transportées vers le Maroc, ensuite vers l’Union européenne», met-il en garde dans le quotidien Les Echos. Ce qui revient, selon lui, à donner aux entreprises européennes les mêmes droits que les entreprises marocaines de s’installer et vendre leurs produits par le biais de ces dernières.

Seneweb

PARTAGER

4 Commentaires

  1. Comment rendre nos entreprises viables et compétitives? Voila la bonne question et non pleurnicher et se lamenter sur nos tares et faiblesses. S’ajuster aux conjonctures voila ce qui se doit. Nos intellectuels doivent évoluer dans leur façon de voir le monde en évolution permanente. S’adapter ou mourir, c’est cela la donne incontournable à la quelle il faut faire face avec détermination et réalisme

  2. Pourquoi ne pas creer des lois qui ne pourront pas permettre au maroc de travailler avec l europe une fois members de la CEDEAO. Le Maroc peut apporter beaucoupet surtout sur le plan industrielle. Il faut faire comme les Europeens en defendant nos interets.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here