Pour ne manquer aucune de nos prochaines videos

Abonnez vous à notre chaine Youtube

Xalimanews- La Colline du phare des Mamelles est menacée par des constructions immobilières. Et pour dire non à cette spoliation foncière, le collectif « Touches pas à la colline et aux terres du phare des Mamelles » est né. Le cordonateur du collectif, Mamadou Mignane Diouf, est revenu sur l’histoire de ce lieu classé patrimoine mondial.  » Il a toujours servi de repére aux navigateurs et aux pilotes d’avion. Tous les soirs son faisceau blanc apparait dans le ciel à la tombée de la nuit à raison d’une rotation toutes les cinq secondes. Le phare assis sur un volcan endormi est aussi le reflet d’un écosysteme qui sert de visites de terrain aux éleves et étudiants, mais aussi aux géologues. On nous apprend que notre Président, géologue de formation a fait son mémoire sur la Colline du phare des mamelles », a rappelé.
Ainsi, il trouve impensable que des personnes viennent cinstruire sur ce site qui appartient, désormais, à humanité. « Depuis quelques années, la colline qui porte le phare fait l’objet de convoitise de la part de personnes qui ne pensent qu’à leurs désirs égoistes. Bien sûr elles ont des complices dans les servies administratifs. Des personnes ont débarqué pelles et des caterpilars pour creuser un fondement d’immeubles de chàteaux avec tous les risques écologiques et environnementaux que cela comporte », dénonce le président du collectif qui compte se battre pour que ces travaux entamés au bas de la colline puissent être arrêtés dans les plus brefs délais.

Mariama Kobar Saleh

Pour ne manquer aucune de nos prochaines videos

Abonnez vous à notre chaine Youtube

2 Commentaires

  1. Combat noble qu’il faut absolument soutenir ! Tous les riverains de la Corniche, de l’aéroport de Yoff jusqu’à la Médina, en passant par les étudiants de l’UCAD, doivent former des collectifs forts pour défendre le littoral et et y refuser toute construction. Il faut même demander la destruction des toutes les constructions actuelles ! C’est méchant, égoiste, criminel que quelques privilégiés politiciens, marabouts, étrangers, patrons etc. s’accaparent de toutes les plages publiques de la ville. Il faut une réaction citoyenne forte pour arrêter cela ! Dakar jusqu’au Cap Manuel avait l’une des plus belles corniches du monde, aujourd’hui on est les derniers, même en Afrique. On a honte d’être sénégalais quand on voit comment le Maroc, la Tunisie, l’Afrique du Sud, le Kénya, le Ghana, la Namibie etc. ont ont magnifiquement aménagé leur littoral sur des standards internationaux (interdiction totale de construire sur 100m à partir de la plage, aménagements de promenades et de jardins publics, circuits sportifs, musées, etc.).

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here