XALIMANEWS : L’agent Fall qui a giflé un motocycliste est aux arrêts de rigueur pour dix jours. Selon Libération qui donne l’information, la hiérarchie lui a servi une demande d’explication à laquelle il a été incapable de répondre. En plus de cette mesure disciplinaire, une enquête de l’administration a été ouverte. D’où l’audition de l’auteur de la vidéo, Joseph Mendy.

A en croire la source, le policier encourt des sanctions pouvant aller de la radiation à la suspension en passant par la rétrogradation.

Vendredi dernier, vers 18h 30, un motocycliste a été interpellé par un agent de police à la gare routière de Ziguinchor pour défaut de casque. Après une petite séance d’explications, l’agent a été filmé administrant une gifle à celui-ci. La vidéo qui a fait le tour du net a indigné la population. Informé, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye qui a regretté cet indicent a fait relever l’agent de police.

1 Commentaire

  1. La Police encore giflée tendons l’autre joue…
    Le lutteur Ama Baldé avait par un coup de poing « envoyer chez Ardo » un policier en uniforme et dans l’exercice de ses fonctions et ça n’avait gêner personne au contraire il avait même gagné la sympathie du public car tous les lutteurs tous les communicateurs traditionnel journalistes ainsi que la population s’étaient levés pour demander clémence et minimiser l’acte le rangeant sur le compte de la fougue de jeunesse. .. voici qu’un policier outré par l’insolence de son interlocuteur perd son sang froid et on veut l’envoyer au poteaux pour sa crucification c’est tellement injuste combien de gens commettent des fautes dans l’exercice de leurs fonctions? Et que la société trouve normal et acceptable heureusement que l’hypocrisie ne tue pas au Sénégal car notre population peut accepter qu’un chauffeur ivre au volant cause un accident et tue énormément de personnes mais pas question de lui retirer son permis car « ndogalou Yallah la »? combien d’enseignants sensés former ont engrossé leurs élèves? Le médecin chirurgien peut oublier une pince dans le ventre de son patient sans être inquiété et on peut tolérer les bavures judiciaires et ses volts face ses revirements et ses acrobaties spectaculaires dont elle nous a habitué vis à vis des politiciens véreux mais le policier le gendarme le douanier bref quand tu portes la tenue tu n’as pas droit à l’erreur comme si l’homme de tenue n’est pas le commun des mortels avec ses bons et ses mauvais jours et pourquoi une faute si légère fasse l’objet de communiqué de la part du ministère de tutelle ou de la plus haute hierarchie donnant ainsi à l’action plus de crédibilité? Le commissariat dont il dépend pouvait sanctionner s’il y a lieu sans même que ça n’arrive au niveau de la DSP mais bon les politiques aiment faire leur show sur des événements et la société tolérante envers tous sauf envers l’uniforme réclame la tête du fautif alors tendons l’autre joue….

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here