Comment faire de la publicité sur xalima.com ?
Publie le: dimanche 23 juin, 2013

Le responsable d’Amnesty Sénégal sort une copie de la CNI sénégalaise de Koukoï Samba Sanyang

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Le responsable de la section sénégalaise d’Amnesty international a rendu publique dimanche une copie de la carte nationale d’identité (CNI) sénégalaise de l’ex-putschiste gambien, Koukoï Samba Sanyang, décédé mardi à Bamako.

Sur ce document, on peut lire : Doudou Mahamed Sagna né le 14 janvier 1958 à Dakar, domicilié à la Cité millionnaire. Cette carte d’identité, établie le 10 juin 2009 sous le numéro d’identification nationale 1757 1986 03496, est valable jusqu’au 10 juin 2019.

Dans les pièces fournies par Seydi Gassama figure également le sauf-conduit qui lui a été délivré le 10 juin 2013 par la police nationale sénégalaise lors de son expulsion de Dakar vers Bamako.

L’ex-putchiste gambien Koukoï Samba Sanyang, décédé mardi à Bamako (Mali), n’avait pas la nationalité sénégalaise, a précisé samedi le Premier ministre Abdoul Mbaye, soutenant que « le président de la République ou son gouvernement n’expulseront jamais un citoyen sénégalais ».

Expulsé récemment du Sénégal, Koukoï Samba Sanyang avait rejoint Bamako, la capitale du Mali, où il est décédé des suites d’une maladie. Il était l’auteur du coup d’Etat de 1981 contre le président gambien Dawda Jawara, qui a été réinstallé dans ses fonctions par l’Armée sénégalaise.

L’ex-putschiste avait séjourné dans plusieurs pays africains, avant de se retrouver au Sénégal où il vivait dans une discrétion presque totale.

’’Koukoï Samba Sanyang n’a pas la nationalité sénégalaise. Prouvez-le. Demandez à ceux qui le soutiennent de prouver sa nationalité sénégalaise », a déclaré M. Mbaye, invité de l’émission « Questions d’actualité » de Radio Sénégal.

’’Le président de la République ou son gouvernement n’expulseront jamais un citoyen sénégalais. C’est impossible », a-t-il soutenu.

Des responsables d’organisations sénégalaises de défense des droits de l’homme soutiennent que M. Sanyang avait la nationalité sénégalaise et accusent le gouvernement d’avoir expulsé un citoyen du pays.

Selon Abdoul Mbaye, qui a prié pour le repos de son âme, le défunt s’appelait Doudou Mohamed Sagna alias Koukoye Samba Sanyang. « Il n’a pas la nationalité sénégalaise. Que l’on me prouve le contraire ! » a insisté le Premier ministre.

« Il n’a toujours pas vécu au Sénégal. Il faisait des va-et-vient » entre le Sénégal et la Gambie, a-t-il affirmé. « Il circulait beaucoup. On ne peut pas tout dire. Vous ne connaissiez pas les activités secrètes de Koukoï Samba Sanyang », a encore dit Abdoul Mbaye, soulignant qu’ »on ne peut pas [tout dire des] motifs » de son expulsion du Sénégal.

Le Premier ministre a salué « la décision prise par le chef de l’Etat, qui a consisté à permettre [que le corps du défunt] revienne au Sénégal, pas loin de son pays, la Gambie, pour y être enterré ».

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK

Le responsable d’Amnesty Sénégal sort une copie de la CNI sénégalaise de Koukoï Samba Sanyang