Les ressources pétrolières et gazières découvertes récemment au Sénégal ont occupé une place de choix, ce jeudi, 18 mai, dans le face à face entre le Premier ministre et les députés à l’Assemblée nationale. Notamment la part qui reviendra au Sénégal.

Ainsi, conscient de l’importance de la question, Mohammed Dionne a laissé entendre que des premières gouttes qui sortiront de terre, 75% reviendront à la compagnie pour que celle-ci rembourse son investissement.

A la question des députés de savoir qu’est-ce que le Sénégal va gagner demain sur l’exploration du pétrole, Abdallah Dionne révèle que «l’entreprise qui a investi, prendra entre 50 et 70% selon le lieu de prospection. Car la prospection en mer et la prospection sur terre sont deux choses différentes. Donc, en ce sens, en cas de découverte, sur le prix de revient, entre 50 et 75% seront affectés à la compagnie pour rembourser ses investissements durant l’exploration. Ensuite, pour les 25% qui resteront de la production, le Sénégal aura au moins 25% du total. Notre pays aura au bas mot les 25%. C’est-à-dire, si c’est 4 gouttes, l’une des gouttes nous appartiendra. Mais si ce sont 100 000 barils par jour qui ont été extraits, là c’est le Sénégal qui aura les 50% ».

Le PM poursuit: «nous aurons aussi 10% des bénéfices. Car, quand la société commencera à vendre, automatiquement les 10% reviendront à Petrosen. En Mauritanie et eu Gabon, c’est le même format. Il y a aussi une taxe sur les dividendes que la compagnie transfère à l’extérieur du pays, l’impôt sur les sociétés qui est de 30%. C’est ce qui appartient, globalement à notre pays, dans le pétrole».

senego.com

PARTAGER

10 Commentaires

  1. Le nombre de baril par jour sera tout au plus 99.999. Pourquoi atteindre les 100.000 et voir ses gains dimuniés. A moins que la compagnie soit sure de produire 200.000 et plus, nous resterons sur les 25%. Avec la nnégligeance que nos gouvernants successifs ont montrée avec les bateaux de pèche sans aucun controle de notre part pour s assurer que la quantité déclarée est réelle, rien ne nous dit que ces cons gouvernent ne vont simplement pas prendrent les déclarations quantitatives des compagnies pétroliéres comme des vérités révèlées.

  2. Tout Voleur est un Menteur avéré.
    Et dans beaucoup de cas le Menteur ne ment que dans le sinistre dessein de voler…
    Il est grand temps que les Sénégalais ouvrent les yeux et réagissent par rapport à ses ”Dirigeants” qui sont chroniquement corrompus et qui mentent comme ils respirent …

    • Vous cherchez à semer la confusion dans l’esprit des sénégalais. Quelles sont vos sources? Allez lire les textes votés par le parlement sénégalais sales crétins. Le PM n’a fait que répéter ce qui y figure et comme çà que cela passe partout au monde. Le sénégalais est hypocrite, con et nul à la fois. Franchement! pfffffffffffffffffff

  3. “Donc, en ce sens, en cas de découverte, sur le prix de revient, entre 50 et 75% seront affectés à la compagnie pour rembourser ses investissements durant l’exploration. Ensuite, pour les 25% qui resteront de la production, le Sénégal aura au moins 25% du total. Notre pays aura au bas mot les 25%. C’est-à-dire, si c’est 4 gouttes, l’une des gouttes nous appartiendra. Mais si ce sont 100 000 barils par jour qui ont été extraits, là c’est le Sénégal qui aura les 50% ».

    Pourquoi ne pas dire que le Sénégal prendrait en moyenne 25% de la production et moins selon que c’est en off ou on, et la Compagnie 75% toujours selon les cas ? Si vous comprenez autrement dites le nous, citoyens !

    Le premier ministre cherche à embrouiller les Sénégalais, ses explications sont d’une opacité déconcertante !

    • Ne lui en voulez pas le pauvre. Il a déclaré lui-même qu’il en mode «Double Bouton» lorsque le président lui ordonne une chose. Il faut ne pas avoir une once de dignité et d’honneur pour être comme ça. Si Idrissa Seck était comme ça, il n’allait jamais quitté la primature durant tout le règne de Wade car en plus il est extrêmement brillant et intelligent. Si Thierno Alassane Sall était comme ça, il n’allait pas quitter son poste. Libre à chacun de choisir d’être indigne et misérable.

  4. Il dit: “…sur le prix de revient, entre 50 et 75% seront affectés à la compagnie pour rembourser ses investissements durant l’exploration. Ensuite, pour les 25% qui resteront de la production, le Sénégal aura au moins 25% du total”
    C’est sur les 25% restant que le Sénégal aura 25%. Quand le PM en tire la conclusion, pour faire comprendre à Goorgoorlou, que sur 4 gouttes le Sénégal aura une goutte, il raconte des contre vérités. Ou bien alors il va falloir qu’il reformule sa phrase précédente. L’exactitude c’est que sur 4 gouttes, le Sénégal aura 25% d’une goutte. Le Sénégal aura 25 % de 25%. Ce n’est donc pas 1/4, mais 1/16. Le Sénégal aura donc 6,25% de la production total.
    Si les termes des accords et contrats ont été libellés tel que le PM a libellé ses propres phrases, quand on arrivera à la production ils comprendront qu’ils ont été bernés. Ou alors, ils le comprennent maintenant, mais que c’est le peule sénégalais qu’ils veulent berner par leur communication.
    NB: Au fanatisés, avant d’insulter, armez-vous de votre esprit mathématique et étudiez bien les phrases du PM.

    • Il faudrait que le premier ministre vienne devant les caméras d’une chaine de télévision pour nous reformuler ses explications très alambiquées, à moins que le PM prenne les Sénégalais pour des idiots !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here