Nous venons d’assister cette nuit du 23 Mars 2020 ce que Macky Sall et son Ministre de l’Intérieur entendent par « couvre-feu ». Il s’est plutôt agi pour eux de faire déverser, par des hommes de tenue sous leurs ordres, une barbarie inacceptable sur des sénégalais dont la vie a pourtant été rendue chaque jour plus compliquée par la cupidité de dirigeants incompétents et insatiables.

Macky Sall sait que sa police et sa gendarmerie sont peuplées en bonne partie de recrues sans bagage intellectuel, mal formées, mal payées, aigries, prompts à sauter sur toute occasion pour mater du sénégalais à qui ils semblent en vouloir de ne pas être à leur place, et vice-versa.  L’occasion lui est donc donnée de lancer une telle meute sur les sénégalais qui passent leur temps à le critique, lui, sa famille, et son gouvernement.   

Les témoignages et vidéos qui circulent sont honteux et se passent de commentaires.

Dans l’une d’elle l’on y voit ces recrues affuter leurs matraques, matraques électriques, bâton, rigolant fièrement de la manière dont ils vont mâter du sénégalais grâce au « top départ » donné par Macky Sall et son Ministre de l’Intérieur.

Les nombreuses autres vidéos démontrent à quel point ils avaient hâte de joindre l’acte à la parole irréfléchie, garantis de toute impunité que leur ont conféré Macky Sall et son ministre de l’intérieur. Sortir des automobilistes de leurs véhicules juste pour les violenter, endommager leurs voitures, matraquer les passants en s’y mettant à 4 ou 5, détruire des motocyclettes et véhicules, casser des téléphones, et j’en passe.

Le Sénégal ne mérite pas de telles forces de l’ordre. Il ne faut pas s’en étonner puisqu’il semble qu’il n’y a aucun critère de sélection dans les recrutements dans la police ou la gendarmerie, aucune formation sérieuse. Au lieu de leur apprendre à servir, à protéger, à assurer l’ordre de façon civilisée, à honorer la tenue, on constate tristement qu’on leur apprend plutôt à humilier, à mater, à se solidariser lors de tels actes.

A trop tirer sur la corde, elle finira forcément un jour par se casser.

Pourtant si on en est aujourd’hui dans cette situation avec le Covid-19 qui se répand davantage chaque jour, c’est bien parce que Macky Sall et son Ministre de la Santé ont cru au départ qu’ils luttaient contre une simple épidémie de rhume, débloquant un budget ultra-minuscule de 1,4 milliards cfa, soit 100 fois moins que ce qu’il fallait.

Après que le mal soit déjà fait, le Sénégal proche de 100 cas connus, l’on nous parle de budget de 50 Milliards d’aide alimentaire que ne verront certainement pas ces sénégalais qu’il fait mater. Ne parlons même pas de ces fonds Force-Covid-19 annoncés, tout au plus cela enrichira davantage certains.  

Il ne reste plus aux sénégalais qu’à compter sur eux-mêmes pour éviter de contracter cette maladie, à suivre les recommandations des acteurs médicaux, à prier, et à éviter de se faire mutiler par la horde lancée à leurs trousses.

MARVEL NDOYE

E-mail : [email protected]

2 Commentaires

  1. La police convie les jeunes à un jeu et ces derniers refusent de jouer. Posez des traquenards à ces bandits qui n’ont pas compris ce que c’est une force de l’ordre. Tendez leur des pièges et amusez-vous tous les soirs. L’état ne vous propose rien comme activités, alors amusez-vous avec brigands pour passer le temps

  2. C’est l’heure de la discipline collective, de la responsabilité citoyenne de chacun, se protéger et protéger les autres autour de soi. Silence les contestataires chevronnés et respectons le couvre-feu de même la distanciation sociale et les conditions d’ hygiène à observer strictement

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here