XALIMANEWS : Pour la première fois, le Sénégal accueille un salon mondial dédié aux professionnels des cultures urbaines. Lors de cet évènement, les professionnels sont venus de 15 pays différents. Ainsi ils ont 3 jours pour s’épancher sur la thématique générale qu’est le Hip Hop au cœur de la transformation sociale. Il faut noter que le Hip Hop Summit est l’activité majeure du Forum des Cultures Urbaines du Sud (Focus). Ce dernier a pour but de contribuer à la promotion de la diversité culturelle et à l’essor des industries culturelles des pays de la sous-région, est composé par Africulturban, Association Guédiawaye Hip Hop et autres.

Le Focus met l’accent sur la formation des jeunes. Pour Fou malade, le Focus les a permis de constater que les centres hip hop sont une académie à part entière. C’est pourquoi, dit-il, il interpelle les autorités car « les jeunes ne se retrouvent plus dans les autres académies ». Le Focus a révélé toute cette importance que revête les cultures urbaines, ajoute le rappeur. « Elles forment des jeunes qui vont faire de l’auto-emploi. C’est à renforcer. On ne peut être soutenu par l’extérieur alors que des milliards sont mis dans d’autres secteurs non rentables. Tout le monde ne peut pas aller à l’école. Il est important qu’on réfléchisse sur comment continuer », conseille fou Malade

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here