XALIMANEWS- Le Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé et de l’Action Sociale (Sutsas), maintient son mot d’ordre de grève les 8 et 9 août pour dénoncer l’inertie du gouvernement après l’expiration du préavis le 26 juillet dernier.
Selon le journal L’As, le Comité national de lutte du Sutsas avait prévu les autorités pour créer les conditions d’anticipation d’une crise. Mais le gouvernement n’a pas prêté une oreille attentive à leur plateforme revendicative.
Mballo Dia Thiam et Cie continuent d’exiger l’application des accords de 2014 et prennent témoin l’opinion nationale et internationale. Accusant le gouvernement pour responsable des conséquences qui découleront de ces perturbations.
Ainsi, ils appellent à la vigilance et à la mobilisation pour la réussite de ces deux jours de grève d’avertissement. Toutefois les urgences et les services minimum seront assurés.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here