XALIMANEWS : La consommation des produits du tabac procure des recettes fiscales aux gouvernements. En 2017, le tabagisme a coûté 122 milliards de francs CFA à la société sénégalaise. C’est ce que révèle une étude du Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres) publiée mardi et repris par le quotidien l’As.

Selon le rapport, c’est l’État et les familles des fumeurs qui supportent la facture. Le premier, en investissant annuellement 51 milliards de francs CFA pour les soins de santé attribués au tabagisme et les secondes, en supportant les coûts totaux liés au tabagisme et estimés annuellement à 71 milliards.

En retour, le gouvernement ne fait rentrer dans ses caisses que 24 milliards de francs CFA issus des taxes sur le tabac.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here