XALIMANEWS : Les associations de droits de l’homme exigent la lumière sur les cas de décès des citoyens suites aux violences des forces de l’ordre, nous rapporte Zik Fm. Ces associations s’inquiètent de la lenteur de ces dossiers et exigent la lumière sur les décès de : Abdoulaye Timéra, Masseck Ndiaye, Saliou Sarr, Fallou Sène….
Ainsi, la Radho, la LSDH, Amnesty … interpellent l’état sur ces dossiers.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here