XALIMANEWS : Les prisonniers de la Mac de Diourbel ont décidé d’entrer dans la danse de la grève après ceux de Thiès et du camp pénal à Dakar.

Selon l’Asred, révèle les Echos, les pensionnaires de la mac de Diourbel sont en mouvement, pour dénoncer « les nombreux cas de décès en milieu carcéral inscrits sur le compte d’une mort naturelle , alors qu’ils sont dus à une négligence ; l’incarcération de déficients mentaux qui devraient être internés dans les centres psychiatriques ; les cas de tortures que les gardes pénitentiaires infligent aux détenus et l’emprisonnement dans des cellules punitives et d’isolement ; les longues détentions avant jugement ; l’ouverture tardive des procès en appel pour les condamnés en première instance et le dépassement de l’effectif carcéral de la prison qui favorise la promiscuité et le surpeuplement.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here