Le Mali, “no go zone” pour les Américains. La chaîne de télévision américaine a indiqué mercredi sur son site internet que le Mali faisait partie des États placés au niveau 4 dans le nouveau système de conseils aux voyageurs américains.
C’est à 13 heures 31 à Washington, cinq heures de plus à Bamako, que la nouvelle a été partagée d’abord, ce 10 janvier, sur le compte Twitter de CNN : “Le Département d’État a lancé son nouveau système de conseil aux voyageurs, annoncé le mois dernier, qui classe les pays en quatre niveaux de sécurité.”
“Ne pas voyager” au Mali

Avec 11 autres États dont quatre africains (Libye, Somalie, Soudan, Centrafrique), le Mali est classé au niveau 4. En clair, les autorités américaines conseillent formellement à leurs ressortissants à “ne pas voyager” dans ces pays qui sont ainsi perçus comme des “no go zones”.

En fait, rien n’a vraiment changé, selon Michelle Bernier-Toth, sous-secrétaire d’État américaine adjointe aux services aux citoyens d’outre-mer. “Fondamentalement, ce sont des pays vers lesquels, sous le précédent avertissement de voyage, nous recommandions déjà aux gens de ne pas s’y rendre”, a-t-elle expliqué à CNN.

Concernant le Mali, les États-Unis justifient leur décision par le fait de l’insécurité qui régnerait dans le pays. Selon le département d’État aux Affaires consulaires, “les crimes violents, tels que les enlèvements et les vols à main armée, sont fréquents dans les régions du nord et du Mali”. Et “des groupes terroristes et armés continuent de comploter des enlèvements et des attaques” à commettre dans le pays.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here