XALIMANEWS: La crise universitaire est loin de s’estomper ,on peut noter que la fracture du mouvement estudiantin est visible et réelle.

En effet, les étudiants de l’Ugb ont décidé de continuer la lutte pour que justice soit faite sur les incidents qui ont abouti à la mort de leur camarade Fallou SENE, qui est ombé sous les balles des forces de l’ordre.

Depuis lors, la Coordination des Etudiants de Saint-Louis ( CESL ), ne cessent de réclamer justice en faveur de leur camarade tué .Ils exigent, en fait, la démission de toutes les autorités concernées surtout les ministres Marie Teuw Niane, Aly Ngouille Ndiaye, Amadou Ba. ..Mais le président Macky Sall, n’a pas encore accédé à leur requête, alors qu’entre temps, les étudiants de l’UCAD ont pu changer d’avis en réclamant une augmentation de la bourse et la baisse des tickets de restauration.
Ce que beaucoup de gens qualifient de « desserts » succulents en ces temps de crise.

Cependant, n’empêche que, cela n’a pas découragé les Saint-Louisiens, qui continuent de mettre la pression sur l’état et maintenant donc, la lutte .Sur ce fait, ils vont tenir une rencontre ce 01 juin pour s’expliquer davantage sur les raisons de poursuivre la lutte .

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here