Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Lundi 10 décembre, 2012

Les quotidiens saluent la mémoire de  »Borom Daraji’/ ‘’Un érudit, un éducateur, un rassembleur et une class »

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Les quotidiens rendent lundi un dernier hommage au défunt khalife général des tidianes Serigne Mouhamadou Mansour Sy, rappelé à Dieu à Paris, dans la nuit de samedi à dimanche, avant d’être inhumé tôt ce matin à Tivaouane, près des siens, dans l’intimité même de sa demeure familiale, dans la capitale sénégalaise de la tidjania.

La presse quotidienne souligne le deuil qui frappe la nation sénégalaise avec ce décès et ne se fait pas prier pour revenir à l’occasion sur la trajectoire de cet érudit, un guide religieux exceptionnel présenté comme ‘’un homme à facettes’’ et ‘’un esthète de l’islam’’.

‘’La communauté musulmane et particulièrement la confrérie tidjane observe le deuil depuis hier, dimanche 8 décembre, avec le rappel à Dieu de El Hadj Mouhamadou Mansour, Khalife général des tidianes. Admis dans un hôpital parisien, Serigne Mansour Sy, affectueusement appelé +Borom Daradji+ (le responsable de l’école), s’est éteint dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 décembre, à l’âge de 87 ans. Il venait de clôturer ses quinze années de khalifat qu’il avait hérité en 1997 de son oncle El Hadj Abdoul Aziz Sy’’, rapporte Sud Quotidien.

‘’Borom Daradji inhumé peu avant l’aube…’’, précise Le Populaire. ‘’Transes, larmes et confusions à Tivaouane’’, selon ce journal. ‘’A côté de l’émotion, il y avait aussi un suspense interminable, qui a prévalu tout au long de cette journée, de deuil, en attendant le rapatriement du corps de l’illustre disparu’’, rapporte le même quotidien.

‘’Tivaouane a connu du monde et de la tristesse. Hier (dimanche), les talibés étaient nombreux à rallier très tôt la ville religieuse afin d’assister à l’arrivée de la dépouille et à l’enterrement’’, confirme rapporte à son tour Le Quotidien.

‘’Celui que l’on appelle affectueusement +Borom daara Ji+ a tiré sa révérence à Paris, hier (dimanche). Le seigneur qu’il a servi tout au long de sa vie, l’a rappelé dans le silence de la nuit de samedi à dimanche. Une nuit noire sur Paris. L’étoile a déchiré l’espace en direction du ciel. La maladie pernicieuse qui le rongeait depuis quelques années a finalement eu raison du petit-fils de l’auteur de Mimia’’, écrit l’As.

‘’Son raffinement intellectuel était de notoriété publique, tout comme son érudition. Serigne Mansour Sy, c’était aussi l’élégance personnifiée’’, ajoute l’As, parlant du défunt khalife général des tidianes comme d’un ‘’esthète de l’islam…’’.

‘’La Oumma pleure son Borom Daaradji’’, relève Walf Grand place, non sans afficher, comme un adieu, une photo-témoignage du port toujours majestueux du défunt khalife général des tidianes. ‘’Devant les talibés et fidèles choqués par la nouvelle, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine son porte-parole a invité à la retenue et à la prière’’, ajoute Walf Grand place.

‘’Adieu !’’, s’exclame le quotidien Libération, élogieux pour le défunt khalife. ‘’+Borom daara ji+ (le maître de l’école), incontestablement. Car, +Borom xam xam+ (l’érudit). Mais aussi, alliant toujours l’utile à l’agréable, il était +Borom ree ju rafeet ji+ (l’homme au sourire éblouissant).

‘’Science. Savoir. Elégance. Classe. Un mariage synonyme de don de Dieu, qui renvoie à la somme d’un homme à facettes. Témoin et acteur der son temps, il aura marqué de son empreinte ineffaçable le Sénégal de ces cinquante dernières années’’, écrit Libération.

Serigne Mansour Sy ‘’était un érudit hors pair. Il avait consacré sa vie aux enseignements du Coran (…). Alors qu’il était le principal maitre coranique au célèbre daara de Tivaopuane, beaucoup d’islamologues sont passés entre ses mains’’, rappelle La Tribune.

‘’Un érudit, un éducateur, un rassembleur’’, renchérit Le Soleil. ‘’Passeur d’espoir, grand érudit, exégète reconnu du Saint Coran, grand rassembleur, formateur de renom…les qualificatifs ne manquent pas pour ce saint homme qui a consacré toute sa vie à Dieu, à son Coran et à fructifier les semailles de ses parents dans la voie de la tidjania’’, écrit-il.

‘’La nation, toutes obédiences confondues, a rendu un hommage unanime et empreint d’émotions au quatrième khalife général des tidjanes’’, écrit encore Le Soleil, en soulignant l’hommage rendu au défunt par le président de la République Macky Sall. ‘’Pour le chef de l’Etat, cette disparition est une grande perte pour le Sénégal et la Oummah islamique’’, selon Le Soleil.

‘’Le +Daara+ (l’école) orphelin’’, relève Direct Info, en parlant du rappel à Dieu de Serigne Mansour Sy. ‘’Comme disparition rime avec succession chez nos chefs religieux, écrit le journal dans son billet du jour, les regards sont tournés du côté de Fann Résidence. La question qui taraude les esprits est de savoir, quelle sera l’attitude de l’aîné de la famille (Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum) pressenti pour occuper le fauteuil du khalifat’’.

‘’Deuil et mystère à Tivaopuane’’, résume le quotidien Enquête. ‘’En principe, il est le khalife désigné de la tidjania sénégalaise à l’échelle des fils. Mais Serigne Cheikh Tidiane Sy assumera-t-il cette succession ? L0 est le suspense après le décès de Serigne Mansour Sy’’, écrit le journal.

‘’Tivaouane face à l’énigme Serigne Cheikh’’, note également Le Pays au quotidien. ‘’Mystère autour de la succession’’, insiste Walfadjri. ‘’La disparition de Serigne Mansour Sy ouvre la succession au khalifat. Si aucun nom n’est encore avancé, il reste que le plus âgé des petits-fils, Serigne Cheikh, est en pole position’’, écrit le quotidien.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous



A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK

Les quotidiens saluent la mémoire de  »Borom Daraji’/ ‘’Un érudit, un éducateur, un rassembleur et une class »