XALIMANEWS : La Turquie et le Sénégal vont signer plusieurs accords de coopération, mardi, à Dakar, où le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé depuis la veille, selon un communiqué du Bureau d’information gouvernementale (BIG).

Les accords seront signés lors d’une audience, au palais de la République, par le président Macky Sall et son homologue turc, précise la même source.

Elle ajoute qu’il s’agit d’un mémorandum d’entente relatif à l’établissement d’un centre culturel turc au Sénégal, d’un mémorandum sur ‘’la coopération en matière de politique de la diaspora’’ et d’un protocole d’accord de coopération entre la direction des archives d’État de la présidence de la Turquie et la direction nationale des archives du Sénégal.

‘’De belles perspectives de coopération sont (…) attendues dans les domaines de l’éducation, des sports et de la gestion des catastrophes’’, affirme le BIG, un organisme public du Sénégal.

Recep Tayyip Erdogan est arrivé ce lundi soir à Dakar, pour la dernière étape d’une tournée africaine.

Le président turc et son épouse ont été accueillis par le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Mahammed Dionne, et la Première Dame du Sénégal, Marème Faye Sall.

Recep Tayyip Erdogan est accompagné d’une délégation comprenant les ministres turcs des Affaires étrangères, Mevlüt Çavusoglu, de la Défense, Hulusi Akar, de l’Industrie et de la Technologie, Mustafa Varank.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Fatih Dönmez, le chef des services de renseignement, Hakan Fidan, et des opérateurs économiques accompagnent aussi le président turc, dont la visite est placée sous le signe des ‘’relations d’amitié et de coopération’’ de la Turquie avec le Sénégal.

Macky Sall et Recep Tayyip Erdogan auront un entretien bilatéral, mardi matin. Ils vont ensuite coprésider la cérémonie d’ouverture d’un forum économique auquel prendront part des représentants des secteurs privés sénégalais et turc.

Le président turc n’avait plus effectué une visite à Dakar depuis février 2018

3 Commentaires

  1. NOS MATIERES PREMIERES, IL Y A QUELQUES ANNEES NOUS ETIONS PAS FREQUENTABLES, MAINTENANT TOUT LE MONDE S’INTERESSE A NOUS, VOILA POURQUOI A NOTRE TOUR ON DOIT FAIRE MONTER LA BARRE TRES HAUTE, QU’ON SACHE COMMENT NEGOCIER AVEC CES PAYS .

  2. La Turquie va s’engager dans une guerre en Libye ou elle a de très gros interets un investissemet de 35 milliards de dollars dans le pétrole et le gaz libyen et cette guerre risque de se transformer en bourbier meurtrier pour elle en Afrique
    La Turquie a besoin d’alliès surs en Afrique capable de lui offrir des bases militaires pour sa logistique en contre partie elle va s’engager militairement dans la lutte contre le terrorisme en Afrique en formant les militaires dans la lutte contre le terrorisme et en fournissant du matériel militaire léger aux armées de ses alliès dont le Sénégal raison pour laquelle dans la délégation il y a la présence du ministre turc de la défense et de nombreux experts militaires turcs
    La Turquie est à des milliers de kilomètres de la Libye elle fera face au maréchal Khalifa Haftar soutenus par l’Egypte et les occidentaux qui lui apportent soutien matériel et politique donc elle doit se tourner vers l’Afrique pour avoir du soutien logistique déja elle est soutenue par l’Algérie
    Le Sénégal doit poser comme condition un soutien conséquent de l’armée turc qui dispose d’une très bonne aviation militaire pour former ses pilotes militaires car la guerre moderne se gagne sur les airs

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here