Objet : Keur Massar et ses citoyens exigent la démission du Maire
Moustapha Mbengue et l’instauration d’une Délégation Spéciale.

Excellence Monsieur le Président,
Recevez ici l’expression de nos chaleureuses salutations et de nos sentiments patriotiques.

Excellence Monsieur le Président, l’objet de cette lettre de ce 25 août 2019 est de solliciter votre arbitrage dans l’affaire qui nous oppose au Maire de Keur Massar Moustapha Mbengue qui ne nous représente plus. C’est notre cri de détresse, nous citoyens de Keur Massar.
En effet, tous les citoyens réunis autour de leurs conseillers municipaux exigent le départ de leur Maire, l’honorable Député Moustapha Mbengue. Cette exigence se justifie entre autres, par la gestion désastreuse des ressources du foncier de leur commune.
Les citoyens de Keur Massar, représentés par le 2ème adjoint au maire, les conseillers municipaux Mounirou Kane, Ousmane Cissé, Adama Kane, Gisèle Faye, les artistes et neuf des leurs, ont vigoureusement riposté pour dénoncer les agissements du Maire Moustapha Mbengue.
Au lieu d’ouvrir le dialogue et de fournir des explications claires et convaincantes aux citoyens de Keur Massar, la seule réponse du Maire a été de porter plainte pour les trainer devant la justice sénégalaise. Et c’est ce 27 août 2019 que le Tribunal devra statuer sur ce problème qui oppose en réalité le Maire et les représentants des citoyens de Keur Massar qui seront auditionnés.
Nous, citoyens de Keur Massar, protestons vigoureusement contre les agissements irresponsables du Maire Moustapha Mbengue qui ne défend plus les intérêts des citoyens et verse dans la spéculation foncière et la dilapidation des richesses de la commune.
Nous, citoyens de Keur Massar, exigeons la démission du Maire Moustapha Mbengue et l’instauration d’une délégation spéciale pour diriger notre Mairie.
Nous, populations de Keur Massar, demandons au Président de la République Macky Sall d’intervenir pour régler ce litige qui oppose les dignes représentants de notre Commune de Keur Massar au Maire actuel monsieur Moustapha Mbengue.
Excellence Monsieur le Président de la République, vous êtes notre seul recours pour que la paix et l’harmonie reviennent dans notre commune avec le départ attendu du Maire et l’arrêt des poursuites judiciaires contre les représentants légitimes de notre commune. Nous comptons sur vous pour la résolution définitive de ce litige.
Veuillez accepter, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.
Pour le Collectif des Citoyens de Keur Massar,
Professeur Aboubacry Abba Kane en Espagne,
Président Mouvement Patriote Espoir Yaakaar.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here