Brittany et Briana Deane, des jumelles identiques qui rêvaient depuis toujours de se marier avec des jumeaux, ont finalement réalisé leur rêve au début du mois d’août!

Après avoir rencontré les jumeaux Josh et Jeremy Salyers l’an dernier dans lors d’un festival dédié aux jumeaux, à Twinsburg , en Ohio, les sœurs Deane ont célébré leur mariage cette année lors du même festival.

 

Même robe, même voile, même veston, même chemise, même cravate: les sœurs Deane et les frères Salyers étaient vraiment identiques lors de leur grand jour.

Mais lorsque Brittany et Josh auront des enfants, auront-ils le même bagage génétique que ceux de Jeremy et Briana Salyers?

Ces petits Salyers auront-ils plus l’air de cousins-cousines ou de frères et sœurs?

«En théorie, nous nous attendons à ce que leurs enfants soient aussi semblables génétiquement que des frères et sœurs», a expliqué Laura Almasy, professeure en génétique à l’Université de Pennsylvanie.

«Les frères et sœurs nés de la même famille partagent la moitié de leurs gènes, a-t-elle expliqué au site Live Science.

 

Pour faire un enfant, «c’est comme lorsque vous pigez une poignée de billes dans un pot. Vous obtenez la moitié de votre ADN de votre maman et l’autre moitié de votre père», a ajouté la professeure.

Mais les cousins, eux, ne pigent pas dans le même pot de billes. Dans le cas de Brittany, Briana, Josh et Jeremy, leurs enfants vont piger dans deux pots de billes distincts, mais identiques.

«Donc, on s’attendrait à ce qu’ils partagent la moitié de leur ADN comme le feraient des frères et sœurs», a déclaré Mme Almasy.

Mais comme tous les frères et sœurs, «un couple particulier d’individus pourrait partager plus ou moins» de ces gènes, selon la professeure en génétique.

Les enfants de ces parents identiques peuvent également ne pas avoir un ADN complètement identique. Des facteurs environnementaux ou des différences dans les gênes dans l’utérus de chacune des mères pourraient influencer la similitude entre les bébés.

«L’environnement n’affecte pas les gènes que les bébés obtiennent de leurs parents», a expliqué Mme Almasy. «Mais l’environnement dans lequel les parents ont grandi pourrait changer la façon dont un gène hérité est exprimé», a-t-elle ajouté.

 

Si une des deux mères fumait et que l’autre non, les deux bébés pourraient recevoir le même gène, mais le gène pourrait exprimer et influencer le bébé très différemment.

Selon le magazine People, Brittany, Briana, Josh et Jeremy souhaitent vivre dans la même maison et élever leurs enfants tous ensemble.

«Quand nous aurons des enfants, mes enfants et ceux de Josh seront les frères et sœurs génétiques des enfants de Briana et de Jeremy», a raconté Brittany au magazine.

«Même s’ils sont cousins, ils sont techniquement des frères et soeurs. Nous imaginons que ce sera comme deux mamans et deux pères qui élèvent tous nos familles ensemble», a conclu Brittany Deane.
Tvanouvelles

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here