L’homme de l’année 2011 est… le Groupe Y’en A Marre. Oui cette année, Thiat, fou malade et autre Kilifeu sont assurément les personnalités qui ont marqué cette année qui prend fin.
L’arrivée de Y’en A Marre dans le pays à participé de manière significative à créer les conditions d’un véritable débat citoyen. Si le pouvoir a tremblé le 23 Juin, c’est certes grâce au travail des acteurs politiques et de la société civile mais surtout grâce à l’activisme du groupe Y’En A Marre qui en fut un détonateur redoutable. Oui on peut dire qu’il y’a un avant 23 juin et un après 23 juin. Le Senegal à partir de ce jour à pris une autre direction : celle du réveil des consciences.
Lancé en janvier 2011 (tiens tiens il y’a juste un an) par des rappeurs et des activistes, le mouvement Y’en A Marre a posé des actes forts au fil des mois tant au niveau national qu’international. D’abord pour que les citoyens sénégalais prennent conscience que ce pays est leur ensuite pour souhaiter l’éclosion, selon leur propos, d’un Nouveau Type de Sénégalais ( NTS).

———————————————————————— o————————————————————————————————————–

Initié depuis quelques années par xalima.com, l’homme de l’année récompense un homme ou une femme ayant marqué les esprits.
L’homme ou la femme de l’année doit influer de par son travail, de par son activité ou action, de par son talent aussi sur la vie du Sénégal d’aujourd’hui et de demain.
Un groupe individus peut aussi recevoir la distinction.

5 Commentaires

  1. Mes felicitations a ses jeunes patriotes qui ne sont pas fatiguer d alerte la population de ses droits absolue en vers les politiciens qui partagent les bien de la nation depuis des annee de PS au PDS un ministre pendant cinc ans devient milliadaire.Aujoud hui les senegalais ont pris conscience de cet engagement civil pour dire alte aux politiciens de ses actes indignes.bravo Y´en A Marre.

  2. TOUTES MES FELICITATIONS À CES JEUNES ,QUI PAR LEUR ENGAGEMENT PATRIOTIQUE ONT PROUVÉ QUE NOUS AVONS ENCORE DES VALEURS.

    ET À CEUX QUI LUTTENT CONTRE EUX,PEINE PERDUE.

    JARAMA Y’EN’A MARRE,LE PEUPLE RECONNAISSANT.

  3. Celui qui vous a fait croire qu’une élection pouvait être gagnée en dehors des urnes vous trompe lourdement. Je crains que dans ces condituions, beaucoup d’entre vous se rouleront par terre, beaucoup plus que les vrais militants engagés dans les partis d’opposition. Le Sénégal est arrivé à un niveau tel, que si c’est uniquement celui qui aura eu la majorité des suffrages exprimés qui gagne le président Wade sera toujours là après le 26 février 2012. A moins que vous ayiez d’autres critères de choix…….

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here