Wade dit lors de sa récente interview avec Ahmed Aidara : « Macky Sall est allé voir l’émir du Qatar qui, soit dit en passant, est un ami de Karim. Il a dit qu’il traversait une situation difficile du fait que son ami était en prison et qu’il souhaitait le relâcher. C’est pourquoi il lui demandait de l’aider en venant le chercher à Dakar pour l’acheminer au Qatar. C’est comme cela que le procureur du Qatar a été envoyé le chercher. Karim ne voulait pas sortir de prison et c’est sur mon insistance qu’il a fini par accepter, d’autant que je lui ai dit que les élections étaient encore loin et qu’il pouvait aller au Qatar en attendant »

Dans mon article du 20 Mai je disais: Je ne suis pas Mackyste mais arrêtons de dire que Karim Wade est forcé à l’exil. On lui a proposé de choisir entre finir sa peine de prison à Rebeuss ou aller la finir au Qatar. Il a accepté d’aller au Qatar, personne ne l’a forcé. Son papa Abdoulaye Wade a signé ce qu’on appelle “un pacte de non agression” en jargon franc-maçonnique, ce qui veut dire Karim Wade libre mais hors du Sénégal et sans jamais parler en mal du président Macky Sall dans la presse. Ce qu’il respecte bel et bien d’ailleurs, donc y a aucun forcing. S’il était courageux il serait resté pour finir sa peine dignement à Rebeuss.

-Wade doit savoir que les sénégalais sont instruits, ils lisent, réfléchissent, analysent, constatent… Maintenant les interrogations sont les suivantes:

1- Si le président Macky Sall a sorti Karim Wade de force du Sénégal comment se fait t’il que sa liberté de sortie du Qatar soit aussi restreinte?

2- Étant donné que Karim Wade dispose de la nationalité Française (nous le savons tous), pourquoi ne prend-il pas un vol pour aller en France?

3- Pourquoi Wade et toute sa petite famille sont partis à Doha passer Noël avec Karim Wade?

4- Pourquoi Wade au-delà de ses 91ans ne peut pas admettre qu’il a négocié la sortie de son fils avec un gentleman agrément et sachant que dans les négociations il a bien accepté la condition que Karim Wade ne se présenterait pas aux présidentielles de 2019?

Wade peut bel et bien mentir à son directoire de parti et à ses militants mais il ne peut pas mentir aux intellectuels qui composent le pays. Il a accepté un deal qu’il comptait d’avance contourner aux législatives 2017 parce qu’il croit à la probabilité que le president Macky Sall n’aura pas la majorité à l’assemblée nationale et qu’une loi d’amnistie sera votée en faveur de son fils. Raison pour laquelle il tente le suicide en allant en campagne pour espérer nous la faire à la Papa Wemba.

Tahirou Sarr
Analyste et Conseiller Politique

PARTAGER

6 Commentaires

  1. Tahirou Sarr!! Tu es minable. Comment peut Tu souhaiter la mort a un Senegalais qui a l’age de ton grand Pere et qui par la grace d’ Allah a preside a nos destinees pour 12 longues annees

  2. Ce que chacun devrait retenir dans tout ça, est que Me Wade ne Roule que pour son fils héritier et sa dévolution monarchique obsessionnelle

  3. Idy en action par le biais de Tah, le néo socialiste Idy, second de l’international libéral, jadis actionnaire majoritaire du PDS continue son cynique désir de faire disparaître le PDS par tous les moyens; le néo converti mouride qui lui a valu les foudres de la communauté tijane persiste dans sa roublardise. Chantre de la dévolution monarchique, traître dans l’âme, Idy ne paie rien pour attendre la malédiction qui va s’abattre sur lui; sa wadophobie n’est plus à démontrer tellement qu’il ne se retient plus quand il s’agit des WADE qui lui ont tout donné.

  4. Appel à Macron: ne participez pas un soi-disant plan Marshall pour l’Afrique. Arrêtez d’aider le Sénégal (l’Afrique) tant que ses institutions restent minables. Une justice qui travaille (?), des responsables aux bottes des quataris, saoudiens et autres puissances aptes à annuler ses décisions (cas Karim Wade), des marchés réservés aux amis aux familles sans appel d’offre régulé avec une transparence sans faille …. De nos jours, c’est faire preuve de complicité que “d’aider” le Sénégal et une certaine Afrique.

  5. Permettez-moi de répondre à ce soi-disant analyste et conseiller politique qui, comme un ivrogne qui vient de tirer son pot de vin se met à table pour nous servir un texte qui frise le ridicule.
    Je ne suis ni analyste ou conseiller politique mais en vous lisant je m’aperçois que j’ai perdu ma vocation parce que capable de faire mieux que vous.
    De prime abord sachez que votre analyse est terre à terre et n’a aucune profondeur et par conséquent digne d’un amateur pour ne pas dire d’un banc « jaxelé » et je vais vous dire pourquoi.
    On dirais que vous avez profité d’un BAC truqué pour ainsi ramper jusqu’à devenir « analyste » car je doute qu’un politicien ambitieux puisse venir solliciter vos conseils…
    Pour entrer dans vif de votre raisonnement, quand vous dites que : « comment se fait-il que sa sortie du Qatar soit restreinte ? », je pense que la réponse qui apparait évidente est que Macky a bien verrouillé ses portes pour ne lui laisser aucune liberté de mouvements si l’on sait que les mouvements karimiste ne se comptent plus dans la Diaspora et partout où Karim passe, Macky n’aura aucune possibilité de survie. La France est le coach du Président qui leur a vendu le Sénégal avant même d’être élu en leur redonnant leur base militaire, en remettant le port à Bolloré sans oublié d’être Charlie et son voyage pour rendre visite précipitée à Sarkozy qui était incertain de se maintenir au pouvoir mais signature oblige !!.
    Laisser Karim libre de ses mouvements serait suicidaire pour le régime car en Europe Macky ne peut ordonner à la police de dissoudre les manifestations contrairement au Sénégal où il l’autorise à compte-goutte et les disperse à coup de grenades lacrymogènes. Alors il est évident qu’il est mieux en ce règne du ROI – Président d’être à l’étranger plutôt qu’au Sénégal.
    Cette réponse à votre première hypothèse suffit pour démentir toutes les autres qui ne disent que la même chose avec d’autres paroles ce qui démontre que ton texte n’est qu’une coquille vide. Peut être vous pensiez que votre titre allez faire sensation mais là aussi je vous jure que c’est vous qui vous suicidez.
    Dieu ne fait pas distinction entre vieillard, jeune ou nouveau-né, la mort frappe quand le bon Dieu l’aura décidé et pensez que Wade subira le sort de Papa Wemba relève d’une méchanceté bouleversante qui, le plus souvent retourne chez l’envoyeur. Heureusement que le Tout Puissant n’écoute pas les méchants. Qu’il donne à ce monument qu’est Wade la force d’un jeune, la lucidité d’un saint et la longévité de Noé afin qu’il nous sorte de cette impasse, de ce gouffre que Macky et ses mackyllons ont fini de plonger le Sénégal.
    Quand à vous, je vous dis simplement : « qui vivra verra !!! ».
    Saa kadior

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here