Dans le dernier match de la première journée de l’Euro mardi, l’Islande a surpris le Portugal à Saint-Etienne en obtenant le match nul (1-1).
Le match : 1-1
Mauvais départ à l’Euro pour le Portugal qui n’a pas pu faire mieux qu’un match nul contre l’Islande au stade Geoffroy-Guichard mardi (1-1). Dominateur sur l’ensemble de la rencontre (72% de possession), les Lusitaniens ont peiné à se procurer des occasions franches, se contentant souvent de frappes lointaines. En face, les Islandais ont exploité leurs rares opportunités (4 tirs) pour éviter la défaite annoncée par la majorité des pronostics.

Les Islandais n’étaient pas seulement venus pour participer. Ils ont joué avec leurs armes à l’image de leur bon début de match. Les petits poucets de cet Euro n’avaient pas le contrôle du jeu, mais ils ont montré leur efficacité dans les duels avant d’obtenir la première occasion du match sur un contre bien mené par Sigurdsson (3e). Par la suite, les hommes de Lars Lagerbäck ont connu une grosse baisse de régime où les Portugais ont pu déployer leur jeu avec plus d’aise. Les attaquants portugais ont trouvé la faille à la 32e grâce à Nani, qui reprend en finesse un centre d’Andre Gomes. Le seul but Portugais de ce long temps-fort à cause du gardien Hannes Halldorsson, impeccable jusqu’ici.
127
Cristiano Ronaldo a égalisé le record de sélections de Figo en jouant son 127e match avec le maillot portugais. Avec 58 réalisations, il est déjà le meilleur buteur lusitanien de l’histoire.
A la reprise, les Islandais se sont relancés dès la 50e grâce à Birkir Bjarnason qui a profité d’un marquage laxiste de Vieirinha pour reprendre du droit un centre au second poteau de Johann Gudmundnsson. Les Lusitaniens se sont empressés de reprendre l’avantage, mais Halldorsson a encore sauvé les siens, bien aidé par une charnière qui s’est montrée vigilante sur l’ensemble des attaques portugaises.

Fernando Santos a tout tenté en faisant rentrer Renato Sanches, Ricardo Quaresma et Eder à la place de trois milieux de terrain. Mais ces derniers n’ont pas réussi à renverser une Islande qui a tenu le nul jusqu’au bout. Un score idéal pour la Hongrie qui occupe donc seule la première place du groupe F avant de jouer l’Islande samedi à Marseille.
600
En plus de marquer le premier but du Portugal à l’Euro 2016, Nani a inscrit le 600e but de l’histoire de la compétition.

Le gardien de l’Islande a éclaté aux yeux de l’Europe contre le Portugal. Le portier de 32 ans du FK Bodo Glimt en Norvège s’est montré décisif en repoussant d’un arrêt réflexe du pied une tête de Nani (22e). Quatre minutes plus tard, il a capté en deux temps un long ballon dévié par Ronaldo placé juste devant le but. En deuxième période, il s’est encore illustré sur une frappe à l’entrée de la surface de Gomes (59e), un tir croisé de Quaresma (78e) et une tête de Cristiano Ronaldo 85e. Halldorsson n’a pas réalisé de clean sheet, mais il a sûrement accompli une des meilleurs prestations de ce début de tournoi.

lequipe.fr

PARTAGER

1 Commentaire

  1. La preuve que le fait d’être un tout petit ne rime pas avec insuffisance à tout point de vue ! Le peuple Islandais compte 330.000 habitants, et grâce à la pêche et à leur inventivité dans tous les domaines, ce peuple millénaire a su s’organiser pour vivre aussi bien que les pays dits très développés ! Deux autres petits pays: L’Albanie et l’Irlande du nord sont sur la bonne voie pour se développer au sein de l’Europe des échanges. Pendant ce temps, on semble dire aux Africains : “regroupez-vous pour vous développer, seul, aucun pays de nègres ne pourra se développer” ! Les pays d’Europe sont-ils unis, politiquement ? Y aurait-il une chance pour que l’Europe soit unie politiquement, avec un seul gouvernement, comme en rêvent certains pour l’Afrique ? Ma réponse est : Jamais !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here