XALIMANEWS : De lourdes menaces parlent sur le dialogue que le Général Mamadou Niang pilote. Pour cause, le Front de résistance nationale (Frn) qui a accepté la main tendue du Président Macky Sall risque de bouder les rencontres si les autorités continuent de réprimer les manifestations pacifiques de la plateforme « Aar Li niou Bokk ».

Dans un communiqué, le Front, qui dénonce la répression du rassemblement de vendredi dernier pour protester contre la spoliation éhontée dont nos ressources pétrolières et gazières sont l’objet, interpelle le Chef de l’Etat. Les membres du front disent avoir pris déjà position par apport à ce scandale qui défraie la chronique et dont le peuple sénégalais risque d’être le seul perdant, rapporte les Echos.  

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here